ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

03.01.2020 - ven. : 16'24 - Mise à jour 03.01.2020 - ven. : 16'23

La vente directe de devises à la banque facilite la normalisation de change

Luanda - La vente directe de devises par les compagnies pétrolières aux banques commerciales angolaises, un processus qui a débuté jeudi 2 janvier, facilitera la normalisation du marché national de change, a déclaré le consultant en affaires Galvão Branco.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Dollar américain

Photo: Divulgação

Selon Galvão Branco, qui s'adressait à l’Angop, la vente directe de dollars des compagnies pétrolières aux banques, sans l'intermédiation directe de la Banque nationale d'Angola (BNA), permettra au marché d'établir le prix réel entre la demande et l'offre de monnaie et non administrativement comme avant.

La mesure obligeant les sociétés pétrolières à vendre leur monnaie directement aux banques commerciales a été adoptée le 29 novembre 2019 lors de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de la BNA.

Avec cette mesure, qui vise à consolider le marché des changes libéralisé depuis le 23 octobre dernier, Galvão Branco a dit espérer que le marché fonctionnera et que les devises en transaction auront leur valeur réelle, facilitant les relations du pays avec les pays étrangers.

Désormais, selon lui, des mécanismes sont en place pour réguler le marché de manière plus transparente et plus proche de la réalité économique du pays.

 "C'était une question qui manquait vraiment, mettant fin à l'intervention directe de la BNA sur le taux de change", a-t-il ajouté.

Suite à la décision de la BNA de libéraliser le marché de change, il a également été conseillé aux banques commerciales de ne pas restreindre les mouvements des comptes des clients en devises.

L'objectif est de normaliser le marché de change en réduisant l'intervention directe de la BNA, tout en augmentant le nombre de participants du côté de l'offre et dynamisant le marché de change interbancaire.

Conformément aux décisions adoptées par le Comité de politique monétaire le 29 novembre, la BNA cesse d'acquérir des devises auprès des compagnies pétrolières, qui devraient ensuite les vendre directement aux banques commerciales.

La BNA a également décidé de ramener la limite de position de change des banques commerciales de 5% à 2,5%, avec effet à partir du jeudi 2 janvier.

Balises Change  

Lire aussi
  • 30/08/2019 16:30:18

    La BNA a 750 millions USD à vendre

    Luanda - Sept cent cinquante millions de dollars sont le montant que la Banque Nationale d'Angola (BNA) met à la vente aux enchères pour septembre, soit 250 millions de plus qu'en août.

  • 02/10/2017 17:14:57

    La vente des devises à la BNA enregistre une baisse de 34 pourcent

    Luanda - Les devises mise à la disposition des banques commerciales, durant la dernière semaine, par la Banque Nationale d'Angola (BNA) pour la couverture de diverses opérations ont enregistré une baisse de l'ordre de 34 pourcent.

  • 19/09/2017 15:45:47

    Angola: Réduction de la vente de divises à 62 pour cent

    Luanda - La vente de devises de la Banque Nationale d'Angola (BNA) a diminué de 62 pour cent la semaine dernière, en mettant à la disposition 52,7 millions d'euros (58,9 millions de dollars), pour la couverture de diverses opérations.