ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

02.07.2020 - jeu. : 13'39 - Mise à jour 02.07.2020 - jeu. : 13'39

Les ambassadeurs de la FAO débattent des priorités africaines

Rome - Le "Groupe des priorités clés" des ambassadeurs et représentants africains à la FAO a défendu, ce jeudi, à Rome, l'insertion de plus de personnel du continent dans les représentations régionales de l'organisation, pour leur valorisation et élévation des connaissances.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Présidé par l'Angola, en la personne de l'Ambassadrice Maria de Fátima Jardim, le forum a été créé en juin de cette année, pour soutenir et recommander au président du Groupe africain à la FAO les priorités de l'Afrique et convenir de positions dans le cadre des stratégies et programmes politiques à développer pour appuyer l'agriculture et la sécurité alimentaire.

«Les défis de l'Afrique sont énormes, donc le moment actuel doit être celui de la convergence des réponses, du partage des idées et des priorités communes, afin de faire de l'agriculture et de la sécurité alimentaire un défi pour que nos pays puissent produire des aliments accessibles aux citoyens. », a affirmé la représentante angolaise.

Ainsi, lors de sa première réunion, le groupe a plaidé pour la représentativité des techniciens et fonctionnaires africains dans les structures de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), la considérant comme l'un des aspects dans lesquels l'Afrique doit faire sa voix plus fortement dans un avenir proche.

Les représentants africains à la FAO ont recommandé de structurer les modalités d'accès et les opportunités au sein de l'organisation, pour une plus grande implication, l'accent étant mis sur les questions liées à l'Agenda africain et aux projets encadrés dans les programmes locaux et les priorités nationales.

Concernant le Covid-19, les ambassadeurs ont estimé qu'il était essentiel de renforcer la résilience des systèmes alimentaires, afin d'atténuer les effets de la pandémie, considérant comme prioritaire et extrême importante la participation à la conférence régionale de la FAO pour l'Afrique, qui se tiendra du 14 au 18 septembre prochain, au Zimbabwe.

Le groupe, composé de l'Angola, du Burkina Faso, du Cameroun, de l'Éthiopie, du Nigéria, du Sénégal et du Zimbabwe, a également abordé les questions liées au prochain sommet sur les systèmes alimentaires, dont les préparatifs sont à un stade avancé, soulignant la nécessité pour l'Afrique de participer activement au conclave, avec des suggestions des différentes sous-régions.

Balises Économie  

Lire aussi
  • 02/07/2020 11:46:41

    La banque Sol soutient les entrepreneurs de Lunda Norte

    Dundo (Angola) - À partir de cette année, la banque Sol soutiendra des projets développés par de jeunes entrepreneurs à Lunda Norte, dans le but de contribuer à la durabilité et à la création d'emplois, a annoncé mercredi le directeur du Bureau provincial pour le développement économique intégré, Luís Quitamba.

  • 02/07/2020 10:32:06

    Le ministre annonce l'intégration de la fibre optique dans les communications aériennes

    Luanda - Le ministre des Transports, Ricardo D'Abreu, a annoncé mercredi, à Luanda, que l'une des priorités de l?Entreprise Nationale de Navigation Aérienne (ENNA) sera l'incorporation de câbles à fibres optiques dans les services de navigation aérienne, l'installation de radios numériques et de nouveaux systèmes de sécurité, visant à sa modernisation.

  • 30/06/2020 14:49:00

    L'IGAPE clarifie la vente des participations dans le secteur des boissons

    Luanda - L'Institut de gestion des actifs et des participations de l'État (IGAPE) a annoncé qu'il tiendra le 1er juillet, à partir de 10 heures, une séance de clarification adressée aux investisseurs intéressés à participer à l'appel d'offres public pour la vente des participations de l'État angolais dans les entreprises du secteur des boissons.