ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

02.07.2020 - jeu. : 14'31 - Mise à jour 02.07.2020 - jeu. : 13'48

Un bateau de pêche saisi avec 800 tonnes de chinchards

Lobito (Angola) - Un grand navire de pêche, fabriqué en Russie, a été saisi, jeudi, dans la baie de Lobito, province de Benguela, avec 1250 tonnes de poissons différents, dont 800 de chinchards, dont la capture est interdite pendant la période entre juin et août.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Le navire «Olutorsky», autorisé par les autorités angolaises à pêcher, a accosté au Port de Lobito pour transférer le poisson, afin d'être transporté par un autre, à Luanda.

Selon le directeur provincial de l'Agriculture et des Pêches, José Gomes da Silva, l'équipage a commis deux infractions: la première liée à la capture de chinchard au cours de la période de prohibition, du 1er juin au 31 août, et la seconde pour falsification de données, car les documents faisaient référence à la capture de «maquereau».

Interrogé sur les étapes suivantes, le directeur a confirmé le processus de saisie et la destination du poisson dépendra de la décision du gouvernorat provincial.

Le navire, naviguant sous pavillon camerounais, mesure 104,50 mètres de long et a un tirant d'eau de 16 mètres et embarque 90 membres d'équipage, dont des Russes et des Ukrainiens.

À son tour, le chef du Centre régional d'inspection des pêches et de l'aquaculture, Anjo da Costa, a révélé que c'est la première fois cette année qu'un navire de pêche de cette taille est saisi à Lobito.

Selon lui, l'armateur risque de payer pour les deux infractions, une amende qui pourrait dépasser 20 millions de kwanzas.

«Nous avons souvent appréhendé des navires artisanaux pour diverses violations. Actuellement, nous avons sept navires sous notre garde », a assuré le responsable du centre de pêche.

Les infractions commises par les pêcheurs artisanaux sont liées à la transgression des kilomètres stipulée par le ministère, environ quatre, le manque de documents et de paiement des droits et l'absence d'équipements de sécurité.

Balises Économie  

Lire aussi
  • 02/07/2020 13:39:25

    Les ambassadeurs de la FAO débattent des priorités africaines

    Rome - Le "Groupe des priorités clés" des ambassadeurs et représentants africains à la FAO a défendu, ce jeudi, à Rome, l'insertion de plus de personnel du continent dans les représentations régionales de l'organisation, pour leur valorisation et élévation des connaissances.

  • 02/07/2020 11:46:41

    La banque Sol soutient les entrepreneurs de Lunda Norte

    Dundo (Angola) - À partir de cette année, la banque Sol soutiendra des projets développés par de jeunes entrepreneurs à Lunda Norte, dans le but de contribuer à la durabilité et à la création d'emplois, a annoncé mercredi le directeur du Bureau provincial pour le développement économique intégré, Luís Quitamba.

  • 02/07/2020 10:32:06

    Le ministre annonce l'intégration de la fibre optique dans les communications aériennes

    Luanda - Le ministre des Transports, Ricardo D'Abreu, a annoncé mercredi, à Luanda, que l'une des priorités de l?Entreprise Nationale de Navigation Aérienne (ENNA) sera l'incorporation de câbles à fibres optiques dans les services de navigation aérienne, l'installation de radios numériques et de nouveaux systèmes de sécurité, visant à sa modernisation.