ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

12.08.2020 - mer. : 19'55 - Mise à jour 12.08.2020 - mer. : 19'58

Angola : Croissance de la production de blé en 2019

Luanda - La production du blé en Angola a connu une augmentation de 18 %, en 2019, en atteignant 333.000 tonnes, par rapport à l'année antérieure (2018), d'où la nécessité de défendre davantage les mesures politiques de substitution des importations et de promotion des exportations.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

C’est ce qu’a fait savoir mardi le ministre de l’Economie et du Plan, Sérgio Santos,  rappelant que le pays avait produit  272.000 tonnes de blé en 2018.

Interviewé par la TPA, télévision publique d’Angola, le ministre a relevé la nécessité de miser sur la création des moulins sur le territoire national, soulignant que chaque dollar dépensé dans l’importation des produits créait, certes,  des postes d’emploi nouveaux dans les pays étrangers exportateurs.

Plaidant pour la création des emplois en Angola, le ministre a souligné que l’unique façon d’y parvenir était de diversifier l’économie nationale, notamment par l’Agriculture et l’Industrie.

En 2018,  l’importation du poulet a coûté à l’Angola près de 419 millions de dollars US. Ayant décru en 2019. L’importation du même produit  a été de 277 millions de dollars, résultat de la politique de change, a-t-il précisé.

Sérgio Santos a dit qu’au courant du premier semestre de l’année 2020, le pays a déboursé 50 millions d’USD dans l’importation du poulet.

Le ministre de l’Economie et du Plan a mis en relief le Programme d’appui et de crédit (PAC), qui soutient le financement de 54 produits sélectionnés dans le cadre du “PRODESI”, programme de diversification des  exportations et de  substitution  des importations.

Enfin, le ministre, rassurant qu’il y avait suffisamment d’argent pour appuyer les initiatives liées au Programme de diversification économique, a dit que 60 milliards de kwanzas (monnaie nationale) étaient disponibles à la BAD, banque de développement d’Angola.

Balises Économie  

Lire aussi
  • 10/08/2020 11:06:20

    L'INADEC négocie des remboursements évalués à plus de 30 millions de kwanzas

    Luanda - L'Institut national de protection des consommateurs (INADEC) a résolu en juillet dernier des conflits qui ont permis des remboursements totalisant 30.792.000 kwanzas à travers le pays.

  • 08/08/2020 09:42:04

    L'INADEC souligne les risques pour la santé et la sécurité des consommateurs

    Luanda - Le mauvais emballage des aliments dans les réfrigérateurs et conteneurs et la mauvaise hygiène des ustensiles et des manutentionnaires dans les industries et les entreprises de restauration sont quelques-uns des principaux risques pour les consommateurs du pays, a déclaré samedi, à l?Angop, la directrice général ajointe de l'Institut national pour la protection du consommateur (INADEC), Anta Webba.

  • 06/08/2020 21:43:34

    Le gouvernement met en oeuvre plus de deux mille projets du PDN révisé

    Luanda - Deux mille cinq cent soixante-dix (2 570) projets à impact économique et social, sur les 3 433 initialement prévus, seront mis en oeuvre par le gouvernement dans le cadre du Plan de développement national révisé (PDN) pour 2018-2022.