ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

20.08.2020 - jeu. : 11'31 - Mise à jour 20.08.2020 - jeu. : 11'17

Le chinchard d'"Olutorsky" attend les bénéficiaires

Benguela (Angola) - Les 1200 tonnes de chinchard saisies en juillet dernier, sur le navire ukrainien Olutorsky, dans la province de Benguela, sont déposées dans la pêcherie d'Iemanjá, dans la commune de Baía Farta, en attendant l'arrivée des bénéficiaires pour entamer le processus de distribution, a informé mercredi, le ministre de l'Agriculture et de la Pêche, Francisco de Assis.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Poisson chinchard déposé à Baía Farta

Photo: Carlos Benedito

S'adressant à la presse à Baía Farta, le gouvernant a réitéré que dès que les éléments accrédités par les gouvernorats provinciaux apparaissent, la distribution du poisson commence.

"Dès que le premier accrédité par n'importe quel gouvernorat provincial arrivera, il sera assisté ", a affirmé le ministre, pour qui, s'ils arrivent à partir de ce jeudi 20, ils devraient être assister selon un programme déjà défini opportunément.

Pour la distribution du poisson, a-t-il souligné, certaines provinces ont été sélectionnées où le manque de poisson se fait plus sentir, en particulier celles coincées à l'intérieur du pays, sans issue vers la côte atlantique, comme les provinces de Bié, Cuando Cubango et Moxico, par exemple.

Francisco de Assis a dit que de fausses attentes ne devraient pas être créées, car il n’y a que 1 200 tonnes, incapables de répondre aux besoins de tout le pays, ce qui a été décidé, c'est qu'il y ait une certaine primauté pour les provinces de l'intérieur.

D'autre part, il a admis que les représentants du navire Olutorsky ne sont pas d'accord avec les mesures adoptées par les autorités angolaises, cependant, a-t-il ajouté, l'entité spécifique pour régler les différends, sont les tribunaux et jamais recourir à la personne du ministre.

Quant à l'amende infligée, estimée à 500 millions de kwanzas, sur laquelle les avocats de l'Olutorsky seraient en désaccord, il a déclaré qu'il y avait un certain nombre de procédures à respecter, avec la possibilité de saisir les tribunaux pour contester le montant en suspens, ce qui est normal dans les États démocratiques, a-t-il souligné.

"Le plus important est qu'il y ait une présomption de culpabilité sur la transgression, en plus, ils doivent recourir aux organes judiciaires", a défendu le gouvernant.

En ce qui concerne le même poisson, le gouvernant a indiqué que 10% du total ira à des organismes de bienfaisance, en particulier les maisons des personnes âgées et des mineurs, et les provinces enclavées devraient considérer ce détail en compte.

Une autre question examinée dans ce processus, a-t-il dit, concerne les organes de défense et de sécurité qui auront également la primauté.

Pour les communautés en général, a-t-il informé, le gouvernement a décidé que chaque boîte devrait être vendue à 8 000 Kwanzas (prix d'achat dans la baie), ne pouvant être commercialisée au-dessus de 15 000 dans le cas des revendeurs.
 

Lire aussi
  • 17/08/2020 11:33:36

    Le chinchard saisi sur le navire "Olutorsky" attend une décision ministérielle

    Benguela (Angola) - Les 1200 tonnes de chinchard saisies en juillet de cette année sur deux navires ukrainiens, dans la ville de Lobito, au profit de l'État, continuent d'attendre les conseils du ministère de l'Agriculture et de la Pêche, pour que la destination finale soit déclarée, a informé dimanche, le directeur provincial du secteur à benguela, José Gomes.

  • 11/08/2020 14:38:29

    Campagne de vaccination bovine en deçà des attentes

    Benguela (Angola) - Quinze mille 258 têtes de bétail ont été vaccinées depuis mai de cette année, dans la province de Benguela, un nombre inférieur aux 150 mille prévus, en raison des contingences imposées par la pandémie du Covid-19 et d'une pénurie de personnel technique et logistique, a informé lundi, la responsable locale des services vétérinaires, Elisabeth Conde.

  • 05/08/2020 10:31:02

    Les entités maritimes ont besoin d'une plus grande coopération

    Lobito (ngola) - Les différentes entités du secteur maritime du pays (Port, Capitainerie, Environnement et Pêche) doivent travailler ensemble pour trouver un dénominateur commun aux problèmes communs, a défendu mardi la technicienne du secteur de contentieux de l'Entreprise portuaire de Lobito, Mara Neto.