ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Education

12.07.2018 - jeu. : 14'31 - Mise à jour 12.07.2018 - jeu. : 14'31

La Commission multisectorielle supervise la correction de tests de l'appel d'offres public de l'éducation

Luena - Le processus de correction de tests des candidats qui ont concouru ce mercredi pour des emplois dans le secteur de l'éducation dans la province de Moxico est supervisé par une commission multisectorielle coordonnée par des entités affectées à l'Église catholique.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Coordinatrice de la commission de correction de tests, Euridice Filipe

Photo: Kinda kyungu

Selon le directeur provincial de l'éducation, Raimundo Ricardo, qui s’adressait jeudi à la presse, l'implication des prêtres et des sœurs dans la coordination du processus de correction des tests vise à assurer l'exemption et une plus grande transparence des résultats.

Il a informé que les tests des neuvièmes municipalités sont corrigés dans la capitale (Luena) par des membres de la commission créée, composé d'enseignants de différentes écoles, de délégués des municipalités respectives et de techniciens de la direction provinciale de l'éducation.

La sœur Euridice Felisberta Filipe, qui coordonne la commission de correction, a confirmé que le processus se déroulait de façon aussi transparente que possible, en vue d'identifier les candidats les mieux adaptés aux exigences de la profession.

"Afin d'assurer l'exemption, la commission codifie et retire le coin de l'épreuve où se trouve le nom du candidat pour éviter que quiconque corrige, ait l’idée de l'auteur du test", a-t-elle expliqué.

L’appel d’offres a compté sur la participation de plus de 7 mille candidats pour combler 941 postes vacantes de l’enseignement primaire et des Ier et IIe cycles de l’enseignement secondaire.

Lire aussi
  • 31/10/2018 15:01:02

    Détection des faux diplômes de médecine

    Luanda - Sept faux diplômes de médecine ont été récemment détectés par l’Institut National d’Evaluation et Reconnaissance d’Etudes d’Enseignement Supérieur (Inaarees-sigle en portugais), a révélé un communiqué parvenu, mardi, à l’Agence Angola Presse (Angop).

  • 22/10/2018 15:53:25

    "La qualification des enseignants dépend de la formation" - Secrétaire d'Etat

    Luanda - La qualification des enseignants pour l'exercice du professorat passe par une formation continue, a affirmé lundi à Luanda, le secrétaire d'Etat à l'Education en charge de l'Enseignement Technique Professionnel, Jesus Baptista.

  • 17/10/2018 15:23:58

    Le ministère de l'Education octroie des fonds pour des alphabétiseurs

    Luanda - Le ministère de l'Education (MED) a annoncé mercredi à Luanda qu'il avait débloqué des fonds pour le paiement des subventions en retard aux alphabétiseurs du pays.

  • 17/10/2018 11:44:47

    Des erreurs du nouveau système éducatif

    Luanda - Le système éducatif où l’instituteur de l’école primaire dispense tous les cours du cursus a été considéré, mardi, comme une erreur par la ministre angolaise de l’Education, Cândida Teixeira, du fait que les cadres n’avaient pas été préparés à cet effet.