ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Education

16.09.2019 - lun. : 13'55 - Mise à jour 16.09.2019 - lun. : 13'55

Les parents appelés à superviser les actions du secteur de l'Education

Luanda - La société, et notamment les parents et tuteurs, sont appelés à superviser les actions des écoles par la dénonciation et la lutte contre les recouvrements illégaux des frais de scolarités ou paiement des services rendus par ces établissements, estime la Direction Provinciale de l'Education de Luanda.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Les directions des écoles interdites de percevoir des frais

Photo: JOAQUINA BENTO

A ce sujet, la dite Direction vient de rendre publique une circulaire numéro 013/2019, interdisant la fixation des prix pour le paiement des contributions au fonctionnement des institutions scolaires.

Jusqu'à l’adoption d’un nouveau règlement établissant les prix d’émoluments, il est donc interdit aux écoles de fixer les prix de paiement des documents, tels que cartes d’étudiant, feuilles d’examens, déclarations de transfert, bulletins scolaire, justifications d’absences, numéros d’inscription ou confirmations, ajoute la circulaire.

Selon le chef de Cabinet juridique de la Direction provinciale de l’éducation de Luanda, José Filho, puisque les parents et tuteurs sont les principaux perdants de cette pratique, ils devraient donc superviser les actions du secteur.

Dans une interview à Radio Nationale d’Angola, la ministre  de l’Education, Cândida Texeira, a déclaré que le secteur avait déjà élaboré un tarif d’émoluments.

Ce tarif, n’ayant pas été adopté jusqu’ici, il est donc dépassé par le temps, a-t-elle expliqué récemment à RNA.

Balises Angola  

Lire aussi