ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Education

07.10.2019 - lun. : 13'00 - Mise à jour 07.10.2019 - lun. : 13'16

L'Angola a quatre saisons climatiques, selon un chercheur

Luanda - L'Angola a quatre saisons selon des études triennales basées sur des observations, des entretiens avec des paysans, des chasseurs et des pêcheurs des communautés rurales des municipalités de Bembe, Uíge, Songo et Ambuíla, dans la province d'Uíge.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Ciiel nuageux

Photo: Pedro Parente

Cette thèse a été défendue par l'agronome Domingos dos Santos dans un entretien avec le quotidien « Jornal de Angola », publié dans l'édition du vendredi 4 octobre.

Selon le chercheur, il est parvenu à cette conclusion après avoir entendu des géographes et des biologistes et utilisé des informations communiquées par l'Institut national de météorologie (INAMET).

Domingos dos Santos réfute catégoriquement le consensus actuel selon lequel il n'existe que deux saisons climatiques dans le pays (saison chaude et de pluies), car il repose uniquement sur l'absence de précipitations.

«L'établissement de telles périodes en Angola n'est pas très cohérent et très relatif. Les précipitations atmosphériques se produisent tous les mois, seules leurs quantités varient », justifie-t-il.
Il prend en compte d’autres indicateurs et schémas climatiques associés aux activités socio-économiques et socioculturelles des peuples, affirmant l’étude des saisons basée sur la connaissance des peuples des localités analysées, associée à des données scientifiques qui lui ont permis de brosser un tableau des quatre stations en Angola, dont les noms peuvent être changés de région en région sans influencer les variations climatiques.

Il souligne que son étude sera largement diffusée dans les principales langues nationales afin d'aider les agriculteurs, les éleveurs et autres professionnels dont les activités sont liées à la terre et au climat, pour planifier leurs tâches à temps et se prévenir de n'importe quel mauvais temps.

«Les saisons influencent les activités de l'homme dans l'agriculture, la navigation aérienne et maritime, la mode, la gastronomie et l'humeur de chaque individu.

Il a dit que reconnaître la valeur de la connaissance sur la base des traditions et des cultures des peuples d’Angola revenait à redonner dignité et estime de soi au peuple.

Pour le professeur d'université, la dénomination et la caractérisation de chacune des quatre saisons climatiques de l'Angola sont les suivantes dans la langue kikongo:

KUNDE - Caractérisé par l'ensoleillement radiant, les températures élevées et la diminution des précipitations atmosphériques. Il est marqué par le début des récoltes d'arachides, de maïs et de haricots macunde et, parallèlement, par la préparation du terrain pour les semis de la deuxième campagne agricole. Cette saison commence en décembre et se termine en février.

KITOMBO - Marqué par la couleur verte des savanes et des forêts et la réapparition de "l'oiseau des couleurs rouges et noires". Il se caractérise par une humidité relative élevée, des températures élevées, des pluies abondantes, parfois de la grêle et des orages. Il n’a pas d’expression majeure en agriculture et complique les récoltes en raison des précipitations excessives et de la nébulosité. Cela commence en mars et se termine en mai.

MBANGALA / SIVU - Le début se caractérise par la floraison des herbes, le ciel nuageux et la diminution progressive de l'humidité relative et de la température qui provoque des lésions sur les lèvres.

L'absence partielle de précipitations et la baisse de température marquent le début de l'horticulture d'espèces tempérées telles que les haricots, les choux, les carottes et autres. Traditionnellement, c’est le meilleur moment pour organiser des mariages et de grandes fêtes dans les communautés rurales et la foire du café. Cela commence en juin et se termine en août.

MASSANZA - Le début est marqué par l’apparition de nouvelles feuilles sur les arbres, le ciel ouvert et le soleil radieux. On entend souvent des chants d'oiseaux, d'amphibiens et d'insectes. Il marque la première migration ascendante du poisson par l’abondance des précipitations.

Le moment est venu d'achever les cultures et de commencer les semis des cultures annuelles de la première saison: cacahuètes, patates douces, courges et autres. Cela commence en septembre et se termine en novembre.

Balises Educação  

Lire aussi
  • 01/10/2019 10:33:45

    Ministère de l'Éducation recrute dix mille enseignants

    Luanda - Le Ministère de l'Éducation a annoncé lundi l'ouverture d'un concours de recrutement d'enseignants du primaire et du secondaire, dont l'inscription débute ce 1er octobre.

  • 23/09/2019 17:13:11

    La ministre considère l'éducation comme un point d'appui à la paix

    Luanda - La ministre de l'Education, Maria Cândida Teixeira, a déclaré dimanche que l'éducation était le point d'appui pour la réalisation de la paix et le développement durable des sociétés.

  • 22/09/2019 10:30:57

    La sécheresse touche au moins 40 mille élèves à Huila

    Lubango (Angola), - Près de 40 mille élèves sont affectés par la sécheresse qui frappe la province de Huila, notamment les municipalités de Gambos, de Jamba, de Matala, de Quipungo, de Quilengues, de Caconda et de Lubango, chef-lieu de cette région située au sud de l?Angola.