ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Education

27.01.2020 - lun. : 17'39 - Mise à jour 27.01.2020 - lun. : 17'40

MED tient à désencombrer les salles de classe pour améliorer la qualité de l'enseignement

Lubango - Le Ministère de l'éducation (MED) s'emploie, avec de nouvelles constructions, à mettre fin aux effectifs pléthoriques dans les salles de classes à partir de la prochaine année scolaire.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Le secrétaire d?État pour l?Enseignement préscolaire et général, Pacheco Francisco

Photo: José Filipe

C’est ce qu’a déclaré le week-end à Lubangu, le secrétaire d’État pour l’Enseignement préscolaire et général, Pacheco Francisco, à la clôture de la 10è édition des Jeux nationaux scolaires, qui ont eu lieu dans la capitale de Huíla.

Le gouvernant a reconnu que le secteur se confrontait à des problèmes d’accès à l’école, mais aussi le nombre excessif d’élèves dans les classes.

Cette situation fait que l'enseignant se trouve, dans ce contexte devant 70 à 100 élèves dans la même salle.

"L’excès d’élèves dans les salles de classe se constate presque dans toutes les provinces du pays, et en plus, il y a encore des élèves qui étudient sous les arbres, vérandas et dans des locaux inappropriés. C’est donc une situation préoccupante pour le ministère", a-t-il admis.

Pour résoudre ce problème, il est prévu de construire un bon nombre d’écoles,  afin de permettre à l’enseignant d’avoir un nombre d’élèves limité à 35 dans chaque salle.

C’est dans cette perspective qu’on pourra finalement s’attendre aux résultats satisfaisants.                                                                                  

Lire aussi