ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Education

26.09.2020 - sam. : 09'14 - Mise à jour 26.09.2020 - sam. : 09'14

Covid-19: Une ministre reconnaît les difficultés des établissements d'enseignement supérieur

Lubango - La ministre de l'Enseignement supérieur, de la Science, de la Technologie et de l'Innovation, Maria Bragança Sambo, a reconnu, vendredi, à Lubango, le manque de capacités financières et techniques pour acquérir du matériel de biosécurité dans les institutions d'enseignement supérieur (IES), selon les exigences requises.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Maria do Rosário Sambo, ministre de l'Enseignement supérieur

Photo: Pedro Parente

Par ailleurs, la ministre a précisé que chaque établissement d'enseignement supérieur, dans le cadre de son autonomie et selon ses conditions et capacités, créait les meilleures conditions pour la reprise des cours le 5 octobre, en toute sécurité, sans augmenter le risque de contagion par Covid-19.

 «Des conditions sont en train d’être créées depuis la suspension des cours. Mais nous devons être réalistes, il n'y a pas de capacité de remplir toutes les conditions conformes à toutes les exigences qui sont requises», a-t-elle réaffirmé.

Selon la ministre, qui s'exprimait lors de l'inauguration du nouveau bâtiment de la Faculté d'économie de l'Université Mandume Ya Ndemufayo, des travaux sont en cours pour réajuster le calendrier universitaire et, en temps voulu, il sera divulgué afin que les établissements puissent planifier leurs activités.

Les changements de calendrier, a-t-elle renchéri, n'empêchent pas les institutions de préparer leurs conditions pour la reprise des cours, avec toutes les mesures de biosécurité recommandées.

Le pays compte actuellement 8 universités publiques, 7 instituts supérieurs publics et 57 établissements privés et publics-privés.

L'enseignement privé compte 200 000 étudiants, 8 500 enseignants et 4 500 autres employés (non enseignants).

Lire aussi
  • 25/09/2020 15:03:43

    Covid-19: Formation des cadres sur la biosécurité

    Lubango (Angola) - Au moins 30 cadres du secteur de l'éducation, dont des professeurs, superviseurs, inspecteurs, coordonnateurs des zones d'influence pédagogique et fonctionnaires administratifs sont formés par le Bureau provincial de l'éducation de Huíla, en matière de biosécurité et d'intégration de technologies dans les salles de classe.

  • 27/01/2020 17:39:59

    MED tient à désencombrer les salles de classe pour améliorer la qualité de l'enseignement

    Lubango - Le Ministère de l'éducation (MED) s'emploie, avec de nouvelles constructions, à mettre fin aux effectifs pléthoriques dans les salles de classes à partir de la prochaine année scolaire.

  • 01/11/2019 18:36:47

    Un Institut Supérieur Polytechnique ouvre ses portes à Toco en 2020

    Lubango (Angola) - Un Institut Supérieur Polytechnique Catholique, capable d'accueillir 600 étudiants, ouvrira ses portes en 2020 à Toco, localité située à 35 kilomètres de Lubango, principale ville de la province de Huila (sud).