ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » International

30.05.2010 - dim. : 14'17 - Mise à jour 30.05.2010 - dim. : 14'17

De la cocaïne consommée en Europe de l'Ouest transite désormais via l'Est

Paris

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Paris - Une partie de la cocaïne destinée aux consommateurs d'Europe de l'Ouest arrive désormais via des pays d'Europe centrale et orientale, empruntant les "routes des Balkans" sur lesquelles foisonnaient déjà tous les trafics: êtres humains, armes ou héroïne.


"Tous les pays d'Europe centrale et occidentale sont concernés", explique à l'AFP Laurent Laniel, expert de l'Observatoire européen des drogues et toxicomanies (OEDT) dont le siège est à Lisbonne.


La cocaïne semble désormais "emprunter les routes dites des Balkans" utilisées de longue date pour le trafic d'opiacés, notamment d'héroïne mais aussi d'êtres humains, d'armes ou de cigarettes entre l'Asie et l'Europe occidentale", ajoute-t-il.


"Les pays baignés par la mer Noire et la Méditerranée orientale comme la Roumanie, la Bulgarie ou la Grèce sont des lieux avérés ou potentiels d'arrivée de chargements maritimes de plusieurs centaines de kilos de cocaïne en provenance d'Amérique du Sud, soit directement, soit via les îles Caraïbes et/ou l'Afrique, notamment occidentale", précise M. Laniel.


Selon les experts d'Europol et de l'OEDT, la mise en place de ce nouvel itinéraire pour la poudre blanche a été favorisée par la libéralisation du commerce dans la région des Balkans, la proximité avec l'Union européenne et la présence de réseaux criminels installés depuis des années.


Si la majorité des chargements de cocaïne acheminés d'Amérique latine continuent à arriver directement en Europe de l'Ouest, Europol a signalé des saisies importantes de poudre blanche dissimulée dans des conteneurs en 2009 dans des ports des Balkans: 1,2 tonne dissimulée dans un chargement de bois à Constanta (Roumanie) venant du Brésil en janvier et en juillet 1.020 bouteilles contenant un mélange de cocaïne et de vin à Varna (Bulgarie) venant de Bolivie.