ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » International

18.02.2011 - ven. : 08'59 - Mise à jour 18.02.2011 - ven. : 08'59

Le président taïwanais demande à nouveau aux USA de lui vendre des F-16

Taïwan

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

   
WASHINGTON - Le président taïwanais Ma Ying-jeou a renouvelé jeudi dans le Washington Post ses appels pour que les Etats-Unis autorisent la vente à Taipei d'une nouvelle version du chasseur F-16, en soulignant que la survie même de l'île était en jeu.

Ma Ying-jeou redit la volonté de Taïwan d'acquérir ces chasseurs F-16 "que nous cherchons à acheter aux Etats-Unis depuis plusieurs années", dit-il. "Les Américains continuent de nous dire que c'est en cours mais aucune décision n'a été prise", a-t-il ajouté.

Début 2010, Pékin avait brutalement rompu ses contacts militaires avec Washington lorsque les Etats-Unis avaient annoncé en janvier un contrat d'armement avec Taïwan prévoyant la vente de missiles, d'hélicoptères et d'équipement pour leurs chasseurs F-16.

Taïwan est un "Etat souverain, nous devons nous doter d'une défense nationale", déclare le président taïwanais dans une interview mise en ligne sur le site du quotidien. "Pendant que nous négocions avec la Chine continentale, nous voulons pouvoir négocier en s'appuyant sur un système de défense qui fait que nous ne discutons pas la peur au ventre", a-t-il fait valoir.

"Nous ne sommes pas favorables au recours à l'armée pour régler les différends" entre la Chine et Taïwan "mais cela ne veut pas dire pour autant que nous ne pouvons pas maintenir une capacité militaire à même d'assurer notre sécurité", a-t-il poursuivi.