ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » International

25.09.2011 - dim. : 13'12 - Mise à jour 25.09.2011 - dim. : 13'12

Le Hongrois Kepiro, suspecté de crimes de guerre, a été enterré

BUDAPEST

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

BUDAPEST- Sandor Kepiro, suspecté de crimes de guerre en Serbie en 1942 mais finalement acquitté, a été enterré samedi à Sarkad (240 km à l'est de Budapest), dans sa ville natale, a annoncé dimanche l'agence de presse hongroise MTI.

Quelque 500 personnes ont participé à son enterrement, dont plusieurs députés du parti d'extrême droite Jobbik.

Certains participants portaient des vêtements ressemblant à l'uniforme de la Garde hongroise, formation paramilitaire du Jobbik, qui a été interdite par la justice.

Sandor Kepiro, décédé le 3 septembre à l'âge de 97 ans, avait été accusé de complicité de crimes de guerre commis lors d'une rafle en janvier 1942 à Novi Sad, mais finalement acquitté en juillet par un tribunal hongrois.

Son acquittement a été prononcé "non pas sur la base d'absence d'acte criminel mais par manque de preuve", avait déclaré le juge du tribunal de Budapest Bela Varga.

 Au moins 1.200 civils, juifs et serbes, avaient péri lors du massacre commis entre les 21 et 23 janvier 1942 à Novi Sad, ville qui se trouve actuellement en Serbie, alors annexée par la Hongrie alliée de l'Allemagne nazie.