ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » International

04.12.2012 - mar. : 08'54 - Mise à jour 04.12.2012 - mar. : 08'54

Usa/Affaire Diallo/DSK: Audience le 10 décembre au tribunal du Bronx

New York

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

New York- Une audience aura le lieu le 10 décembre au tribunal du Bronx à New York en vue de finaliser un accord entre Dominique Strauss-Kahn et la femme de chambre qui l'accusait d'agression sexuelle, probable épilogue d'une formidable saga judiciaire américaine de 18 mois.


Le juge en charge du dossier, Douglas McKeon, a indiqué tard lundi à l'AFP que l'audience était prévue à 14H00 (19H00 GMT), pour "faire le point sur les discussions en cours" entre les deux parties. "S'il y a un accord, il sera annoncé ce jour là", a précisé le juge.


Nafissatou Diallo, 33 ans, devrait être présente, a également indiqué le juge, ajoutant qu'il ne pensait pas que M. Strauss-Kahn, 63 ans, viendrait. "Il n'y a pas de raison pour qu'il vienne", a-t-il expliqué.


Si cet accord est finalisé, il mettra fin à la procédure civile, et à 18 mois d'une formidable saga judiciaire aux Etats-Unis, qui a coûté à DSK son poste à la tête du FMI et ses ambitions présidentielles en France. Il s'est aussi depuis séparé de sa femme,
la journaliste Anne Sinclair.


 Mme Diallo, 33 ans, avait porté plainte au civil contre lui le 8 août 2011. Elle l'accusait de l'avoir contrainte à une fellation dans sa suite du Sofitel le 14 mai 2011 à New York. M. Strauss-Kahn, 63 ans, a reconnu une relation "inappropriée" avec la femme de chambre guinéenne qu'il ne connaissait pas, mais a démenti toute violence et  contrainte.


Le montant de l'accord restera probablement confidentiel mais pourrait, selon certains experts, se chiffrer en millions de dollars. L'avocat de DSK William Taylor  avait cependant qualifié vendredi dernier de "complètement inexactes" des informations
du quotiden le Monde faisant état d'un montant de six millions de dollars.