ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » International

06.05.2012 - dim. : 13'47 - Mise à jour 06.05.2012 - dim. : 13'47

appel d'un compositeur à des cambrioleurs pour retrouver des souvenirs de Piaf

France

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

              PARIS - Le chanteur-compositeur français Charles Dumont a lancé dimanche un appel à des cambrioleurs qui ont dérobé
des souvenirs de la chanteuse Edith Piaf conservés dans son appartement  parisien, demandant qu'ils lui "en rendent quelques-uns".


               "Ils ont emporté beaucoup d'argent mais surtout mes souvenirs d'Edith. C'est un petit enfer...", affirme Charles Dumont au journal Le Parisien/Aujourd'hui en France. Charles Dumont a écrit une trentaine de titres pour Edith Piaf, dont "Non, je ne regrette rien", dont il a composé la musique.


               "Mes voleurs ont pris suffisamment de choses de valeur. Je leur  demande simplement qu'ils me rendent quelques souvenirs.

Ceux d'Edith et puis aussi l'alliance de mon père dont j'ai hérité il y a quelques années, au moment de sa mort", demande le chanteur octogénaire. "Ils peuvent les déposer dans une enveloppe et les renvoyer à mon adresse".


               "Edith m'avait offert une montre en or en forme de petite boîte à pilules en or, qu'elle avait spécialement fait réaliser pour moi, en 1961, pour la chanson +Non, je ne regrette rien+", explique le chanteur. "Elle avait fait graver sa signature sur ce bijou..."


               "Elle m'avait aussi donné des boutons de manchette à l'issue d'un concert", ajoute l'artiste qui conservait également des partitions et deux  disques d'Edith Piaf dans un coffre-fort.