ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » International

23.09.2012 - dim. : 10'57 - Mise à jour 23.09.2012 - dim. : 10'57

Le régime syrien perd de plus en plus de terrain, selon un chef rebelle

ATME (Syrie)

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

   
ATME (Syrie) - Un chef rebelle a affirmé dimanche que le régime syrien perdait de plus en plus de terrain dans le conflit armé en Syrie, à la veille d'une intervention devant le Conseil de sécurité de l'ONU du médiateur Lakhdar Brahimi rentré d'une première mission à Damas.


Bien que faiblement équipés face à la puissance de feu des troupes du président Bachar al-Assad, les insurgés tentent, malgré les bombardements incessants sur leurs bastions, d'élargir la zone sous leur contrôle, notamment dans le nord-ouest du pays.


Le conflit a déjà fait plus de 29.000 morts depuis mars 2011 selon une ONG syrienne et les belligérants sont décidés à se battre jusqu'au bout, sur fond de divisions internationales persistantes.


"Nous contrôlons la plus grande partie du pays. Dans la plupart des régions, les soldats sont prisonniers de leurs casernes", a affirmé à l'AFP le colonel rebelle Ahmad Abdel Wahab, dans le village d'Atmé près de la frontière turque.


"Avec ou sans aide extérieure qui pourrait nous être apportée, la chute du régime est une question de mois, pas d'années", a dit ce colonel qui assure commander une brigade de 850 hommes de l'Armée syrienne libre (ASL).