ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » International

01.02.2013 - ven. : 08'59 - Mise à jour 01.02.2013 - ven. : 08'59

25 morts et plus de 100 blessés dans une explosion dans un gratte-ciel de Mexico

Mexique

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer


MEXICO - Une violente explosion manifestement due au gaz a tué jeudi au moins 25 personnes dont 17 femmes et en a blessé 101 à Mexico dans un gratte-ciel de 214 m de haut qui abrite le siège du géant pétrolier Pemex, et les secouristes recherchaient encore dans la nuit d'autres victimes dans les décombres.
              

"C'était comme pendant un tremblement de terre", a raconté à l'AFP une employée de Pemex, Astrid Garcia Treviño, qui sortait à peine de la tour pour aller faire une course. "Je suis revenue, j'ai vu toute la partie basse de l'immeuble détruite et je n'ai pas pu rentrer", a-t-elle expliqué. "Dans l'entresol, il y avait plus de mille personnes. C'est là que les employés pointent", a ajouté l'employée visiblement choquée.
              

Près de six heures après l'explosion, le président mexicain Peña Nieto a annoncé le sauvetage d'une personne prise au piège dans les décombres du premier étage sur son compte Twitter. "Je ne connais pas la cause de l'explosion. Mais toute affirmation sur les origines de celle-ci serait de la spéculation", a-t-il également déclaré en demandant aux secours de poursuivre leurs efforts.
              

L'explosion est survenue à 16h00 et, à minuit, la Croix-Rouge recensait 15 morts, selon un bilan encore provisoire dressé par son porte-parole à Mexico, Francisco Suinaga. Les autorités municipales évoquaient, elles, plus de 100 blessés.
              

Le drame s'est produit au moment où la majorité des quelque 3.500 employés de Pemex s'apprêtaient à quitter leur travail.  "C'était terrible, la tour tremblait et des débris ont commencé à tomber, on ne pouvait même pas voir les gens qui étaient à côté de nous", a témoigné Cristian Obele, un autre employé de Pemex.
              

Les chaînes de télévision ont rapidement montré des images de débris jonchant la rue, les secouristes se frayant un passage pour transporter des blessés sur des civières et même des chaises de bureau. Une épaisse colonne de fumée noire s'échappait de la Tour Pemex, un édifice de 54 étages. Les dégâts semblaient importants dans les premiers étages où s'est produite l'explosion.