ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » International

16.04.2013 - mar. : 16'37 - Mise à jour 16.04.2013 - mar. : 16'37

un puissant séisme frappe une zone reculée près du Pakistan

Iran

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Teheran - Un puissant séisme, le plus important depuis plus de 50 ans selon les autorités, a frappé mardi une zone reculée du sud-est de l'Iran, y faisant seulement des blessés selon un bilan officiel alors qu'au moins cinq personnes ont été tuées au Pakistan voisin.


La secousse a été évaluée à une magnitude de 7,7 par le Centre iranien de sismologie, qui l'avait dans un premier temps estimé à 7,5. "C'est la plus forte secousse dans le pays depuis 1957", a affirmé Mehdi Zareh, un responsable du Centre, cité par l'agence Isna. Le centre américain de géophysique a indiqué qu'il était d'une magnitude de 7,8.


"L'épicentre du séisme est situé dans une zone désertique de la province du Sistan-Balouchistan. Les villes les plus proches, Saravan et Khash, ont subi peu de dégâts", a affirmé un responsable du Centre national de gestion des crises, Morteza Akbar-Pour.


"Jusqu'ici, seulement 27 blessés" ont été dénombrés, a indiqué le préfet de Saravan, Mohammad Sharif Khaleghi, cité par l'agence Irna. Selon un responsable local du ministère de la Santé, cité par l'agence Fars, plus 20 villages ont subi des dégâts importants. Vingt équipes de secours ont été envoyées des villes de Saravan et Khash pour évaluer les dégâts, selon le chef du Croissant-rouge iranien Mahmoud Mozafar, cité par l'agence Isna.


En revanche, au moins cinq personnes ont été tuées au Pakistan voisin, la plupart dans l'effondrement de maisons, selon Ashraf Baloch, responsable de l'hôpital local de Mashkail, petite ville frontalière de l'Iran. "Les proches des victimes nous ont aussi dit que 25 personnes avaient été blessées", a a-t-il ajouté.


Selon le centre de sismologie iranien, l'épicentre du séisme est situé à 95 km de profondeur, à 80 km au nord de Saravan. Les autorités ont déclaré l'état d'urgence dans la zone touchée, située à plus de 1.300 km de la capitale Téhéran, selon l'agence Irna. La secousse a été ressentie pendant 15 à 20 secondes jusqu'à Zahedan, la capitale provinciale, a indiqué le gouverneur du Sistan-Balouchistan, Hattam Narouie.


Elle a frappé à 15H14 locales (10H44 GMT) et a été ressentie au Pakistan et notamment à Islamabad où des bâtiments ont tremblé. Dans la plus grande ville du pays, Karachi, de nombreuses personnes ont précipitamment quitté les bâtiments terrorisés, selon des témoins.