ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » International

12.09.2017 - mar. : 16'54 - Mise à jour 12.09.2017 - mar. : 16'54

Réforme de l'ONU: Paris accueille tièdement une initiative américaine

Paris - La France a indiqué mardi qu'elle "prendrait connaissance avec intérêt" des propositions du président américain Donald Trump sur la réforme de l'ONU, qu'il présentera lors d'une réunion lundi à New York, à la veille du début de l'Assemblée générale de l'ONU.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

 Le président américain, critique virulent des Nations-Unies, organise cette réunion à haut niveau pour pousser à la réforme de l'organisation et faire endosser une déclaration politique par le plus grand nombre de pays.
               "Nous prendrons connaissance avec intérêt des propositions du président américain sur la réforme des Nations unies dans le cadre de cette réunion ouverte", a déclaré la porte-parole du Quai d'Orsay Agnès Romatet-Espagne, soulignant la nécessité de "renforcer le système multilatéral et l'efficacité de l'ONU" face aux grands défis mondiaux.
               "Nous soutenons pleinement, à ce titre, l'action du secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, et travaillons en ce sens avec nos principaux partenaires à New York", a-t-elle cependant précisé.
               La déclaration politique prévue dans le cadre de l'initiative américaine, dont une version a été obtenue par l'AFP, comprend dix affirmations et engagements visant à rendre "plus efficace et performante" une organisation souvent taxée de lourdeurs administratives trop coûteuses.
               Washington a partagé le document avec une quinzaine de pays de tous continents - Canada, Grande-Bretagne, Chine, Sénégal, Jordanie... mais pas avec la France.

Balises Internationale  

Lire aussi