ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » International

09.02.2018 - ven. : 15'51 - Mise à jour 09.02.2018 - ven. : 15'51

Corée du Sud: JO-2018 - L'ouverture des "Jeux de la paix"

Pyeongchang (AFP) - C'est le grand jour: assis à la même table, Corée du Nord et Corée du Sud s'apprêtent à savourer les "Jeux de la paix", les JO-2018 de Pyeongchang qui s'ouvrent à 20h00 locales (11h00 GMT) et qui promettent du sport jusqu'au 25 février, dans tous les domaines.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer


    
             
               La cérémonie d'ouverture déploiera ses plus beaux atours, chants, danses et autres créations.
               Plus tard, le célèbre "je déclare les Jeux ouverts" qui sera prononcé scellera l'officialisation des débuts d'une quinzaine sportive dont les contours slaloment encore entre diplomatie et exploits sportifs.
               Dans les travées du stade olympique vendredi, les regards alterneront entre défilé des athlètes et tribunes VIP.
               Car les dernières semaines de tractations avec le Nord ont finalement abouti à ce que la Corée du Sud, pays organisateur, souhaitait: des Jeux de la paix. Que les opposants au rapprochement ont aussitôt rebaptisés les "Jeux de Pyongyang", en référence à la capitale de la Corée du Nord...
               C'est l'avenir qui dira si la trêve olympique avait des fondations solides.
               92 nations ou comités olympiques représentés, 2900 sportifs en compétition, 102 titres en jeu et... 22 curiosités: les chiffres ne manquent pas pour illustrer le premier grand rendez-vous sportif de l'année 2018 avant la Coupe du monde de football cet été en Russie.
               Vingt-deux, c'est le nombre de représentants de la Corée du Nord dont l'attitude sera scrutée, décortiquée et analysée par le monde entier durant la quinzaine olympique.
               
               
               Vingt-deux sportifs émissaires du pays le plus fermé au monde qui se joindront aux 121 sportifs du Sud pour un défilé commun vendredi, drapeau de l'unification coréenne au vent comme clou du spectacle du défilé des athlètes et de la cérémonie d'ouverture.
               Auparavant, les Athlètes olympiques de Russie (OAR), dont le pays est banni pour dopage, auront fait leur entrée dans l'arène. Mais qui seront-ils vraiment ? Nul ne le sait encore à quelques heures du rendez-vous, tant les recours juridiques se multiplient en urgence.
               Après une nouvelle décision du TAS vendredi matin, qui "appuie la lutte contre le dopage et clarifie les choses pour tous les athlètes", il semble toutefois que le nombre de 168 représentants de l'OAR soit le bon.
               Dernière coquetterie néanmoins: le tribunal d'arrondissement de Lausanne (Suisse), siège du CIO et du TAS, statuera en urgence dans l'après-midi sur 47 d'entre eux, mécontents d'être écartés du rendez-vous...
               Et le sport dans tout ça ?
               Il devra jouer des coudes mais devrait rapidement occuper l'espace, à partir du premier titre olympique décerné, celui du skiathlon dames en ski de fond, samedi en fin d'après-midi locale.
               
               
               Le ski alpin, discipline reine des JO, offrira dès dimanche son grand rendez-vous, avec la descente messieurs. Aksel Lund Svindal, Ted Ligety, Beat Feuz, Thomas Dressen, Kjetil Jansrud et Dominik Paris: quelques grands noms du circuit seront déjà lancés. Marcel Hirscher, le roi des épreuves techniques, débutera lui mardi pour le combiné.
               Chez les dames, l'affiche est somptueuse, avec le fantastique duel que se livreront les Américaines Lindsey Vonn (33 ans, 81 victoires en Coupe du monde, record chez les femmes) et Michaela Schiffrin (22 ans, 41 victoires déjà). Schiffrin était devenue à Sotchi la plus jeune championne olympique de slalom de l'histoire à 18 ans et 345 jours.
               Autre prodige à suivre, l'Américaine Chloe Kim, privée des JO de Sotchi car elle n'avait que 13 ans alors que les JO ne sont ouverts qu'aux plus de 15 ans. L'épreuve de snowboard halfpipe lui tend les bras.
               De la jeunesse, encore, en patinage artistique, avec les deux athlètes olympiques de Russie Alina Zagitova, 15 ans, qui vient de dominer Evgenia Medvedeva, 18 ans, aux Championnats d'Europe.
               Une nouvelle fois, ces Jeux feront aussi la part belle aux petites histoires: bobsleigh nigérian, patinage artistique malaisien...
               Certains auront même le privilège de bisser, comme le Tongien Pita Taufatofua, héros de la cérémonie d'ouverture des Jeux d'été à Rio en 2016, où son corps musclé et huilé avait fait le bonheur des photographes, et qui cette fois s'est qualifié en ski de fond.
               En raison des températures glaciales qui touchent Pyeongchang et qui pourraient faire de ces Jeux les plus froids de l'histoire, il sortira couvert vendredi pour la cérémonie d'ouverture: "Je veux rester en vie pour participer", a-t-il expliqué.
               C'est effectivement l'objectif minimum, pour des Jeux de la paix.
               
   

Balises Internationale  

Lire aussi
  • 09/02/2018 15:59:59

    Corée du Sud: JO-2018 - Les athlètes nord-coréens refusent les smartphones olympiques

    Séoul(AFP) - La saga des smartphones olympiques continue: les sportifs nord-coréens en lice aux Jeux de Pyeongchang ont décidé vendredi de refuser les téléphones offerts par les organisateurs... qu'ils auraient de toute façon dû rendre à la fin des JO, après déjà plusieurs décisions contradictoires du CIO à ce sujet.

  • 09/02/2018 15:53:57

    USA: Nouveau coup de tabac à Wall Street

    New York(AFP) - La Bourse de New York, après plusieurs séances tumultueuses, a de nouveau été saisie jeudi par une grande fébrilité, faisant chuter ses indices vedettes de plus de 10% depuis les sommets atteints fin janvier.

  • 09/02/2018 15:49:17

    Venezuela: sonnée, l'opposition hésite à participer à la présidentielle

    Caracas(AFP) - L'opposition vénézuélienne, ébranlée par l'annonce de la date de l'élection présidentielle anticipée, fixée au 22 avril, doit décider de la stratégie à suivre, entre boycott du scrutin et participation pour contrer une possible réélection de Nicolas Maduro.