ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Culture

17.08.2018 - ven. : 16'58 - Mise à jour 17.08.2018 - ven. : 16'58

Annonce d'une nouvelle phase de fouilles archéologiques à Mbanza Kongo

Mbanza Kongo - Des experts en archéologie reprennent au début de l'année 2019 les fouilles dans le centre historique de Mbanza Kongo, province de Zaire, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco en juillet 2017.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Zaire: Des pièces archéologiques découvertes lors de fouilles archéologiques à Mbanza Kongo

Photo: Alberto Julião

Zaire: Biluka Nsakala Nsenga, directeur de la Culture

Photo: Pedro Moniz Vidal

C’est ce qu’a déclaré vendredi, dans cette ville, le directeur du bureau provincial de la culture, de la jeunesse et des sports, Biluka Nsakala Nsenga, qui est aussi vice-président du Comité de gestion participative du site, créé par le décret présidentiel n ° 178 / 15 du 28 septembre.

Se confiant à l'Angop, le responsable a dit que, malgré l'enregistrement, le plan d'action recommande la poursuite des études archéologiques dans les lieux de fouilles antérieures et d'autres en dehors de la zone classée.

La zone classée comprend des ruines et des espaces qui s’étendent sur six couloirs et couvrent une colline de 570. La région a fait l'objet de fouilles archéologiques dans la période entre 2011 et 2014, dans le cadre du même projet d’inscription baptisé « Mbanza-Kongo, Ville à déterrer pour préserver".

Biluka Nsakala Nsenga a expliqué qu'à l'heure actuelle, le ministère de la culture multiplie des contacts avec des experts de différents pays, en particulier le Portugal, le Cameroun, la France et d'autres experts qui ont fait partie de l'équipe ayant participé aux trois premières phases de ces études archéologiques.

«La date du début de la nouvelle phase de fouilles dépend dans une large mesure de l'ordre du jour des experts étrangers», a-t-il éclairci, estimant que la coordinatrice scientifique du projet « Mbanza Kongo », l'archéologue angolaise Sonia da Silva Domingos, effectue  des contacts à cet effet.

Le projet d'inscription de Mbanza Kongo sur la liste de l'UNESCO a été lancé en 2007, dans cette ville, lors d'une table ronde internationale. L’inscription sur la Liste du patrimoine mondial de cette capitale de l’ancien Royaume du Kongo a eu lieu lors de la 41ème session du Comité de cet organe, tenue à Cracovie, en Pologne.

Selon le responsable de la culture à Zaire, depuis son accession au patrimoine mondial, la ville a déjà accueilli plus de 15.000 touristes nationaux et étrangers.

Lire aussi