ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Culture

10.09.2018 - lun. : 18'03 - Mise à jour 10.09.2018 - lun. : 18'07

L'oeuvre Sagrada Esperança réunit les faits de Agostinho Neto - Cornélio Calei

Luanda - L'historien angolais, Cornélio Calei, a considéré lundi à Luanda, l'oeuvre Sagrada Esperança comme un livre qui réunit les principales idées et poèmes du premier président de l'Angola, António Agostinho Neto.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Cornélio Kalei, historien

Photo: Clemente dos Santos

António Agostinho Neto, Premier Président de l'Angola

Photo: Fotos: Pl

         Le responsable a affirmé ce fait durant son intervention  dans un colloque sur Agostinho Neto pour célébrer  sa date  de naissance, le 17 septembre.

          Pour lui, s'il sont bien analysés, on notera que les deux mots qui composent le titre de l'œuvre concerné, traduisent avec une profondeur philosophique les multiples facettes de la vie.

         “Sagrada Esperança présente l'expérience de la vie de l'auteur, d'autres personnes, et résume tout ce qu'il a laissé comme héritage”,  a–t-il indiqué.

          Cornélio Calei  a osé appeler l'ouvrage en question de “Bible” pour qui veut découvrir le chemin, le parcours, le fondement et les réalisations du peuple angolais.

         À titre d'exemple, il a souligné le slogan “ Le Resolver os problemas do povo’’ (résoudre les problèmes du peuple) n'est pas seulement un mot d'ordre politiquement parlant, mais a aussi un sens poétique.

         Agostinho Neto, également médecin,  est né le 17 septembre 1922 dans le village de Kaxicane, région d'Icolo et de Bengo, à environ 60 km de Luanda. Son père était pasteur et enseignant de l'Église méthodiste et sa mère était également enseignante.

         Décidé à obtenir son diplôme en médecine, il s'est rendu au Portugal en 1947 et s'inscrivit à la faculté de médecine de Coimbra, puis à Lisbonne. Deux ans après son arrivée au Portugal, il a reçu une bourse des méthodistes américains.

         Il laisse dans son héritage les œuvres “Quatro Poemas de Agostinho Neto” (Quatre poèmes d'Agostinho Neto), 1957,  Poèmes (1961), Lisbonne, Maison des étudiants de l’Empire "Sagrada Esperança" (1974), poèmes des deux premiers livres) et “A Renúncia Impossível” (Renonciation impossible), en 1982, Luanda, INALD (édition posthume).

Balises Angola  

Lire aussi