ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Culture

24.05.2019 - ven. : 17'04 - Mise à jour 24.05.2019 - ven. : 17'04

Un écrivain défend un sommet indépendant de l'Union africaine

Luanda - L'écrivain José Luís Mendonça a défendu vendredi à Luanda la nécessité de tenir un sommet d'intellectuels indépendants non partisans de chaque pays de l'Union africaine (UA) afin de défendre la culture de la région.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Ecrivain José Luís Mendonça

Photo: Gaspar dos Santos

S'adressant à la presse en marge d'un séminaire sur le "syndrome d'invisibilité culturelle parmi les nations d'Afrique australe", l’homme de lettres a dit qu'il existait un problème de communication culturelle en Afrique, qui résulte 'la méconnaissance des faiseurs de culture d'avant-garde de certains pays de la région.

Il a considéré ce problème comme très grave car il ne favorise pas l'unité du continent africain.

A cet effet, il a présenté la proposition de diplomatie culturelle des pays africains, en recourant aux technologies de l'information et à l'investissement dans le processus de coopération culturelle, utilisant les moyens modernes disponibles.

Le professeur Mário Joaquim Aires dos Reis, qui parlait sur "La violence intellectuelle en Afrique", a souligné que le discours des intellectuels pouvait, d'une certaine manière, prévenir, préparer et ouvrir la voie à la violence physique.

Il a indiqué que, selon l’histoire, les grands massacres étaient toujours précédés de discours de haine prononcés par des intellectuels, qui prenaient parti par rapport au régime en vigueur ou s’y opposaient, mais ils ne sont jamais neutres.

Pour lui, ce genre de discours doit être gardé, car il peut déclencher une violence physique pour éliminer l'autre, non seulement sur le plan symbolique mais également sur le plan concret.

Les conférences faisaient partie du programme de la Faculté des lettres de l'Université Agostinho Neto à l'occasion de la Journée de l'Afrique, qui se célèbre le 25 mai.

Balises Angola  

Lire aussi
  • 14/05/2019 12:34:48

    Le Ministère de la Culture veut transformer Mbanza Kongo en produit touristique culturel

    Luanda - Le ministère de la Culture (Mincult) s'est engagé à transformer le site historique de Mbanza Kongo, ancienne capitale du royaume du Kongo, en un produit de tourisme culturel, en promouvant à cet effet une méga-campagne dans le cadre des festivités de son élévation à la catégorie du patrimoine mondial de l'UNESCO.

  • 27/04/2019 11:50:34

    Robertinho répond au processus pénal en liberté

    Luanda - Le musicien angolais Fernando Lucas da Silva "Robertinho" doit, à partir de ce vendredi, répondre librement à l'accusation de trafic de drogue, une décision du tribunal provincial de Luanda.

  • 23/04/2019 16:06:48

    Des artistes du jazz chantent pour le Mozambique

    Luanda - Un concert de jazz de solidarité envers les victimes du cyclone Idai qui ravagé la ville de Beira au Mozambique aura lieu le 30 avril au Club Naval de Luanda.