ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Culture

01.06.2019 - sam. : 11'35 - Mise à jour 01.06.2019 - sam. : 11'35

Le président de la 7ème commission veut un dialogue au sein de l'UNAC-SA

Luanda - Le président de la septième commission de l'Assemblée nationale, Nuno Carnaval, a appelé vendredi à Luanda à un dialogue et à une approche plus étroite du règlement du conflit qui perdure neuf mois après le procès judiciaire engagé par la liste B aux élections dans l’Union nationale des artistes et compositeurs - Société des auteurs (UNAC-SA).

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Logotype de l'UNAC

Photo: Cedida Angop

La liste B a déposé un recours auprès du tribunal provincial de Luanda prétextant des irrégularités dans le processus électoral.

Dans le document envoyé au tribunal, la liste B indique qu’il y a des preuves irréfutables que le processus ne s’est pas déroulé avec la transparence et l’impartialité requises, situation évidente avec la "confuse" divulgation et rectification des cahiers électoraux des provinces de Cabinda, Malanje, Benguela et Huambo, et avec le refus de l'enquête conjointe sur les processus physiques des artistes inscrits au registre électoral de Luanda.

Nuno Carnaval s'adressait à la presse à l'issue d'une visite au siège de l'Union nationale des artistes plasticiens (UNAP) et de l'UNAC-SA, visant à constater la situation organisationnelle et fonctionnelle de ces organisations d’utilité publique.

Il considère qu'il est préjudiciable qu'une institution de la taille de l'UNAC-SA et de ses cofondateurs soit en situation de conflit, 40 ans après sa création.

"Nous allons travailler pour que ce processus soit surmonté  et insister sur le dialogue comme le meilleur moyen de résoudre cette impasse", a-t-il indiqué.

Pour le porte-parole du comité exécutif de l'UNAC-SA, Eliseu Major, en plus de représenter un caractère historique, la visite des députés aidera à revitaliser la façon de penser et à voir la culture.

L'UNAC-SA a encore des difficultés en termes de ressources humaines et de financement car un service public dépend toujours du budget du ministère de la Culture.

L'UNAC-SA, créée en 1981, contrôle 4.963 membres, dont 2.364 000 sont contrôlés dans la base de données et assortis de conditions d'éligibilité.

La septième commission de l'Assemblée nationale s'occupe des questions relatives au sport, à la culture, aux médias et aux affaires religieuses.

Balises Angola  

Lire aussi
  • 24/05/2019 17:04:22

    Un écrivain défend un sommet indépendant de l'Union africaine

    Luanda - L'écrivain José Luís Mendonça a défendu vendredi à Luanda la nécessité de tenir un sommet d'intellectuels indépendants non partisans de chaque pays de l'Union africaine (UA) afin de défendre la culture de la région.

  • 14/05/2019 12:34:48

    Le Ministère de la Culture veut transformer Mbanza Kongo en produit touristique culturel

    Luanda - Le ministère de la Culture (Mincult) s'est engagé à transformer le site historique de Mbanza Kongo, ancienne capitale du royaume du Kongo, en un produit de tourisme culturel, en promouvant à cet effet une méga-campagne dans le cadre des festivités de son élévation à la catégorie du patrimoine mondial de l'UNESCO.

  • 27/04/2019 11:50:34

    Robertinho répond au processus pénal en liberté

    Luanda - Le musicien angolais Fernando Lucas da Silva "Robertinho" doit, à partir de ce vendredi, répondre librement à l'accusation de trafic de drogue, une décision du tribunal provincial de Luanda.