ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Culture

19.06.2019 - mer. : 18'02 - Mise à jour 19.06.2019 - mer. : 18'02

Les us et coutumes doivent prévaloir dans la succession

Luanda - Le secrétaire d'État de la Communication Sociales, Celso Malavoloneke, a déclaré mercredi à Luanda que la succession des chefs coutumiers devait être déterminée par des institutions endogènes et par les us et coutumes.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Celso Malavoloneke, secrétaire d'Etat de la Communication Sociale

Photo: Rosário dos Santos

S'adressant à l’Angop en marge de la IIIe rencontre nationale des chefs coutumiers, le secrétaire a souligné qu’une fois cette action ne compromet pas le respect de la constitution, des lois, de la cohésion et de l'harmonie sociale, l'État devrait laisser que prévalent les coutumes dans la nomination de la succession des chefs coutumiers.

A cet effet, il a dit que l'État devrait garantir le respect et l’observance de la constitution et des lois, la tranquillité, l'ordre, le bien-être public et communautaire, et qu'aucun acte ou action ne porte atteinte aux normes.

Abordant le thème "Chefs coutumiers- Légitimité et lignage dans une perspective comparée", le dirigeant a brossé un tableau de ce que peut être la légitimité et le lignage de la succession et de l'héritage dans le pouvoir traditionnel.

La rencontre découle de la nécessité de créer un vaste espace d’échange et de discussion tous les deux ans sur les chefs coutumiers, leur rôle et leur fonction, ainsi que sur leur contribution à la moralisation des communautés et à la promotion, la préservation et la diffusion de la culture angolaise.

Durant es deux jours d'activités, les participants ont abordé des questions relatives aux modèles d'articulation entre les administrations locales et les chefs coutumiers, et des propositions étaient censées améliorer l'organisation des activités dans un contexte de changement social et politique.
 

Balises Angola  

Lire aussi
  • 13/06/2019 17:55:06

    Le vice-président pour la modernisation des musées

    Luanda - Le vice-président de la République d’Angola, Bornito de Sousa, a plaidé jeudi à Luanda pour la modernisation des musées, l'exposition et la réalisation des actions dans les domaines de la recherche scientifique, par le biais d'échanges internationaux et partenariats nationaux et étrangers.

  • 01/06/2019 11:35:22

    Le président de la 7ème commission veut un dialogue au sein de l'UNAC-SA

    Luanda - Le président de la septième commission de l'Assemblée nationale, Nuno Carnaval, a appelé vendredi à Luanda à un dialogue et à une approche plus étroite du règlement du conflit qui perdure neuf mois après le procès judiciaire engagé par la liste B aux élections dans l’Union nationale des artistes et compositeurs - Société des auteurs (UNAC-SA).

  • 24/05/2019 17:04:22

    Un écrivain défend un sommet indépendant de l'Union africaine

    Luanda - L'écrivain José Luís Mendonça a défendu vendredi à Luanda la nécessité de tenir un sommet d'intellectuels indépendants non partisans de chaque pays de l'Union africaine (UA) afin de défendre la culture de la région.