ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Culture

22.08.2019 - jeu. : 15'25 - Mise à jour 22.08.2019 - jeu. : 15'24

Eduardo Paim invité au festival de la chanson

Luanda - Le musicien angolais Eduardo Paím sera l'invité de la 22e édition du Festival de la chanson de la «Luanda Antena Commercial (LAC), qui aura lieu le 20 septembre, avec la participation de 10 concurrents.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Eduardo Paim

Photo: antonio escrivao

L’événement, qui sera produit et réalisé par la LAC, comptera sur la participation des concurrents Alfredo Hossi, Aylaisa Tchipilica, Diana Cabango, Gabriel Kamenha, Eduardo Guisleine, Héroide, Ngola Choir, Templo 6, Trifena et Yoxí.

Né au Congo Brazaville le 13 avril 1964, Eduardo Paim a commencé sa carrière musicale à l'âge de 11 ans (1976), jouant de la guitare dans un groupe musical scolaire, dans la province de Cabinda.

En 1982, il a fondé le groupe SOS aux côtés de Bruno Castro, Levy, Carlos Teixeira Casse, entre autres.

Auparavant, le musicien avait également été influencé par le groupe Bela Negra (Cabinda), où il avait suivi des cours de guitare, ainsi que par le groupe Super Coba (ex-Zaïre) dans le style musicale antillaise.

Eduardo Paim est l'auteur des albums “Luanda, Minha Banda”, 1991, “Novembro” (1991), “Do Kayaya” (1992), “Kambuengo” (1993), “Kanela” (1994), “Ainda a Tempo” (1995), “Mujimbos” (1998), “Maruvo na Taça” (2006) et "Etu mudietu" (2012), et a déjà remporté plusieurs prix nationaux, ainsi qu’il a internationalisé la musique angolaise à l’étanger.

Selon la coordinatrice exécutive du festival, Carla Romero, qui parlait lors d'une conférence de presse mercredi, le vainqueur du festival recevra un million de kwanzas.

Balises Cultura  

Lire aussi