ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

07.09.2010 - mar. : 15'46 - Mise à jour 07.09.2010 - mar. : 15'46

La réforme des Forces Armées bissauguinéennes est urgente, dit un responsable militaire

Luanda

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Luanda – Le chef d'état-major général des Forces Armées de la Guinée Bissau, le lieutenant -général António Indjai, a affirmé mardi, à Luanda, que la réforme des forces militaires de son pays était urgente, afin de promouvoir une grande dignité aux combattants de la liberté de la patrie, encore en activité.


 
António Indjai, qui intervenait à l'ouverture des pourparlers officiels entre les Forces Armées Angolaises et de la Guinée Bissau, a indiqué que la question de la réforme dans le secteur de la défense et sécurité était pertinente, s'attendant à l'aide des Angolais pour ce processus.


 
 “ Nous sollicitons à nos frères Angolais de nous tendre la main, notamment l'état-major général des Forces Armées Angolaises (FAA), le Ministère de la Défense et le Gouvernement d'Angola. Nous demandons l'aide pour que nous puissions surmonter les problèmes que notre pays connaît, dans la défense et sécurité", a-t-il souligné.

Selon lui, jusqu'à ce jour, une grande partie des intégrants des forces militaires de la Guinée -Bissau sont des anciens combattants, avec plus de 60 ans, en activité, vivant sans des conditions dignes, d'où la nécessité de réforme dans le secteur.

Dans ce contexte, il a dit que son pays n'avait pas réussi à atteindre les niveaux qui étaient fixés pour le rajeunissement des Forces Armées; malgré tout, c'est le moment pour ceux qui ont lutté pour l'indépendance de la patrie d'être rétraités, afin de vivre dans la dignité.


 
 “Parlant également de ma propre expérience, je suis entré dans les Forces Armées en 1968, et jusqu'à ce moment, je continue en activité. C'est le temps de passer le témoignage aux nouvelles générations", a-t-il défendu.

Le lieutenant-général António Indjai séjourne depuis samedi dernier, à Luanda, pour une visite visant le resserrement de la coopération dans le domaine militaire, principalement dans les secteurs de la défense et sécurité, qui seront réformés.

Au cours de sa visite, António Indjai et sa suite auront des contacts avec les hauts gradés de l'état-major des FAA, des responsables du Ministère de la Défense, et visiteront certaines unités et écoles militaires.

La République d'Angola et la Guinée Bissau maintiennent d' "excellentes” relations de coopération, tant dans le cadre bilatéral, comme au sein de la Communauté de Pays de Langue Portugaise (CPLP) et du groupe de Pays Africains de Langue Portugaise (PALOP).