ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

28.06.2011 - mar. : 17'06 - Mise à jour 28.06.2011 - mar. : 17'06

Treize citoyens condamnés pour possession illégale d'armes à feu

Huambo

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer


Huambo (Angola) – Treize citoyens d'ãges compris entre 17 et 42 ans ont été jugés et condamnés, ces derniers huit mois, par le tribunal provincial de Huambo, de trois à 12 mois de prison, pour possession et usage illégal d'armes à feu, dans cette phase coercitive du processus de désarmément de la population civile.

Le coordinateur adjoint de la sous-commission technique du désarmément dans la province de Huambo, l'intendant Maurício Licuto Dias, a révélé que son secteur avait remis, durant la même période, au tribunal provincial, 17 dossiers, dont 13 jugés et les auteurs inculpés, un acquitté et trois attendent le jugement.

 
Au cours de la même période, a indiqué le responsable policier, il a été détenu, pour pratique de crimes, avec recours aux armes à feu, 13 civils, six agents de la Police Nationale et six effectifs des Forces Armées Angolaises (FAA), ainsi que deux surveillants d'entreprises de garnison.


Le coordinateur adjoint de la sous-commission technique de désarmément à Huambo a assuré que depuis le début du processus, il était possible le recueil et remise volontaire de 10.708 armes à feu de divers calibres, 6.569 engins explosifs divers, 54.521 munitions, ainsi que 6.371 chargeurs divers.


Lors de la période en question, 9 450 armes diverses en état obsolete, 6.333 explosifs, 42.245 munitions et 4.742 chargeurs ont été détruits.

 
En ce moment, la sous-commission contrôle dans un magasin, 826 armes du type “AKM” en bon état, 11 “RPK”, trois pistolets et neuf “PKM” recueillies dans le cadre du désarmément des populations en cours dans le pays.