ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

14.12.2017 - jeu. : 19'56 - Mise à jour 14.12.2017 - jeu. : 19'56

L'UNITA s'oppose à la "politisation" de l'Etat

Luanda - L'UNITA, le plus grand parti d'opposition en Angola, a demandé jeudi la dépolitisation de l'Etat afin de permettre que la réforme des institutions publiques se réalise avec succès.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Isaias Samakuva, président de l'Unita

Photo: ANTONIO ESCRIVAO

Selon Isaias Samakuvua, dirigeant de l'UNITA, qui s'exprimait à la cérémonie d'ouverture de la troisième réunion de la commission politique de ce parti, précisant qu’une fois faite, le Président de la République se consacrerait exclusivement à la gouvernance du pays.

À son avis, il est nécessaire de changer les attitudes politiques, les comportements et la culture de la gouvernance.

Pour Samakuva, qui parlait devant les membres des commissions politiques des 18 provinces du pays, le message sur la dépolitisation de l'Etat doit être clair et sans équivoque.

Il a défendu l'affirmation de la République, l'expansion et le renforcement de la démocratie.

En ce qui concerne les élections, il a déclaré que la question devrait être approfondie pour répondre aux attentes des Angolais.

Il est d'accord avec le président de la République sur la demande de rapatriement du capital illégalement placé à l'étranger.

Lors de la rencontre, qui se termine samedi, sont débattues entre autres questions, l’intention d’Isaias Samakuva d'abandonner la direction du parti, 15 ans après avoir pris la relève de la deuxième plus grande force politique du pays.

Balises Angola   UNITA  

Lire aussi
  • 13/12/2017 19:13:27

    João Lourenço appelle les Angolais riches à rapatrier leurs fortunes

    Luanda - Les Angolais qui détiennent des fortunes à l'étranger doivent rapatrier leurs capitaux dès janvier 2018, en vue d'investir dans le pays, sinon l'argent serait confisqué au profit de l'Etat angolais.

  • 12/12/2017 18:36:18

    Le MPLA agit pour la justice sociale

    Luanda - Le secrétaire du MPLA pour les relations internationales, Julião Mateus Paulo, a déclaré mardi à Luanda que l'Exécutif issu des élections du 23 août, promeut des des réformes visant le développement économique et la justice sociale.

  • 12/12/2017 17:10:30

    Plus de trente mille immigrants clandestins arrêtés à Lunda Norte

    Luanda - La police a arrêté ces derniers jours plus de trente mille immigrants illégaux dans la province de Lunda Norte, tandis que 23 000 autres ont volontairement abandonné cette partie du pays, a déclaré mardi, à Luanda, le ministre de l'Intérieur, Ângelo Veiga Tavares.