ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

20.12.2018 - jeu. : 17'30 - Mise à jour 20.12.2018 - jeu. : 17'55

La Commission économique constate le contrôle de l'inflation

Luanda - La Commission économique du Conseil des ministres, réunie jeudi, a noté que le taux de change dans le pays continuait d'évoluer de manière contrôlée.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

La Commission économique du Conseil des ministres

Photo: Pedro Parente

Réunion de la Commission économique du Conseil des ministres

Photo: Pedro Parente

Cette douzième session, présidée par le Chef de l’Etat, João Lourenço, a souligné que l'écart entre les marchés secondaire et parallèle atteignait environ vingt pour cent, conformément aux dispositions du programme de stabilisation macroéconomique.
 

Dans un communiqué de presse, cette réunion admet que malgré les gains obtenus, il faudrait encore relever le défi de la mise en œuvre des dépenses budgétaires à cause des conditions restrictives du financement interne.
 

Le document indique qu'au cours du trimestre, le processus de stabilisation macroéconomique a suivi une trajectoire positive, avec une réduction progressive du taux d'inflation et un excédent budgétaire d'environ 1%, résultant d'une meilleure performance des recettes pétrolières.

La note montre que les taux d’intérêt sur les obligations du Trésor ont eu un comportement positif, avec une tendance à la baisse pour toutes les échéances.
 

Lors de cette réunion, la Commission économique du Conseil des ministres a aussi examiné un projet de décret présidentiel portant création de la Commission nationale de suivi du programme intégré de développement local et de lutte contre la pauvreté.
 

La commission, lit-on dans ce document, surgit de la nécessité d'assurer la continuité, ainsi que du suivi des politiques et stratégies définies pour la réduction de la pauvreté dans tout le pays.
 

La Commission économique du Conseil des ministres a encore approuvé un mémorandum sur l'amélioration du modèle de nettoyage public, d'hygiène, de lutte antivectorielle et de gestion des déchets solides de la province de Luanda, qui propose des corrections et un soutien économique à adopter pour le nouveau modèle.

 

Lire aussi