ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

07.03.2018 - mer. : 15'20 - Mise à jour 07.03.2018 - mer. : 15'20

L'Angola projette un accord avec le Saint-Siège

Luanda - Le Gouvernement angolais travaille sur le projet d'accord-cadre avec le Saint-Siège, ayant créé à cet effet une commission qui a la responsabilité de négocier cette entente sur la base du respect de la Constitution et les lois du pays.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

L'ambassadeur de l'Angola au Vatican, João Baptista

Photo: Francisco Miudo

Président de la République, João Lourenço

Photo: Francisco Miúdo

C’est ce qu’a confirmé mercredi, le Président de la République, João Lourenço, lors de la cérémonie d'investiture des nouveaux ambassadeurs de l'Angola, parmi eux celui à l'Etat du Vatican, Paulino Baptista.

En janvier de cette année, le nonce apostolique en Angola, Mgr Petar Rajic, avait manifesté lors d'un entretien avec le ministre angolais des Relations Extérieures, Manuel Augusto, le souhait de voir achevé l'élaboration d'un accord-cadre et sa signature ultérieure.

A l'époque, Mgr Petar Rajic avait considéré comme importante pour le Saint-Siège, la reconnaissance légale de l'Église et de toutes ses institutions, diocèses, congrégations religieuses et écoles catholiques.

Cependant, dans un communiqué de presse de la Maison civile du Président de la République parvenu mercredi à l'Angop, le Chef de l'Etat indique le ministre d'État et chef de Maison civile du Président de la République comme coordinateur de la Commission Interministérielle.

Cette commission a le devoir de reprendre les négociations sur l'accord-cadre à conclure avec le Saint-Siège.

Cet organe est intégré des ministres des Relations Extérieures, de la Justice et Droits de l'Homme, de la Culture, des secrétaires du président de la République pour les questions diplomatiques et de coopération internationale, ainsi que pour les questions judiciaires et juridiques et pour les questions sociales.

La Commission créée par le Président de la République pour finaliser les négociations avec le Saint-Siège dispose d'un délai de 180 jours pour exécuter sans faille ce travail, indique le document.

Lors de la cérémonie ont également été investis les nouveaux ambassadeurs de l'Angola en Autriche et représentant permanent auprès de l'ONU et d'autres organisations internationales à Vienne, Teodolinda Rosa Rodrigues Coelho, en Turquie, José Gonçalves Martins Patricio et au Royaume de Grande-Bretagne et Irlande du Nord, Rui Jorge Carneiro Mangueira.

En ce qui concerne ces pays, le Président João Lourenço a déclaré que l'intention de l'Angola était d'approfondir les relations d'amitié et de coopération existantes. "A cet effet, les ambassadeurs indiqués sont bien placés pour remplir ce rôle".

Lire aussi