ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

23.08.2018 - jeu. : 18'40 - Mise à jour 23.08.2018 - jeu. : 18'40

La Chine tient à perfectionner la structure d'investissement avec l'Angola

Luanda - La coopération entre Luanda et Pékin est en phase d'amélioration de la qualité et d'efficacité, en vue de perfectionner la structure d'investissement et du financement, a fait savoir jeudi, dans la capitale angolaise, l'ambassadeur de la République Populaire de Chine en Angola, Cui Aimin.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Cui Aimim, ambassadeur de la Chine en Angola

Photo: Francisco Miúdo

 Annonçant la réalisation d'un Forum de coopération Chine-Afrique ("FOCAC"), du 03 au 04 septembre 2018 à Beijing, le diplomate a dit qu'actuellement ils pensaient aux projets qui puissent contribuer au développement de l'Angola dans les secteurs de l'Industrie, de l'Agriculture, de la Santé et de l'Education.

Qualifiant de fondamentale la participation de l'Angola au "FOCAC-2018", l'ambassadeur a souligné qu'elle permettrait de consolider la coopération bilatérale, car Luanda était, actuellement, le principal partenaire commercial de Pékin en Afrique. La Chine succède, en même temps aux Etats-Unis d'Amérique, qui étaient jusqu'ici le principal partenaire commercial de l'Angola, a-t-il ajouté.

D'après lui, la participation de l'Angola au prochain forum permettrait aussi à ce pays de figurer dans "Les Nouvelles Politiques de la Chine dans la Coopération avec l'Afrique".

Les relations Luanda/Pékin portent essentiellement sur l'exportation du pétrole angolais vers la Chine, et la construction et reconstruction, par Beijing, des infrastructures sur  le sol angolais.

Dans le cadre de la coopération inter-états, les deux pays ont établi des relations
diplomatiques en 1983, et celles-ci se sont consolidées dès 2002, année à laquelle
le géant asiatique a accordé à l'Angola un financement pour la réparation et construction des routes, des voies ferrées, des aéroports et d'autres infrastructures structurantes.

Au cours du premier trimestre de l'année 2018, les échanges commerciaux entre Luanda et Pékin étaient estimés à 22,4 pour cents, soit 6,80 milliards d’USD.

Mis en place depuis 18 ans, le FOCAC, qui regroupe en son sein les pays africains ayant des relations diplomatiques avec Pékin, est une occasion d'évaluer la matérialisation des engagements pris dans le cadre de l'interaction entre les parties.

Le Forum-2018 devra adopter une Déclaration de principes politiques, qui va orienter la coopération sino-africaine et le plan d'action respectif pour la prochaine période triennale.

L'Afrique est un partenaire stratégique de la Chine. En 2014, le commerce entre les deux parties avait atteint  200 milliards d’USD. Pékin absorbe 28 pour cents de la totalité des exportations pétrolières de l'Afrique.

Balises Angola   China   Cooperação  

Lire aussi