ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

26.08.2018 - dim. : 13'35 - Mise à jour 26.08.2018 - dim. : 13'35

Les nouveaux dirigeants et le développement de la SADC - secrétaire exécutive

Harare - Les nouveaux visages dans la présidence de certains pays de la SADC pourraient apporter la prospérité et plus de développement à la région, a défendu samedi à Harare la secrétaire exécutive de la communauté, Stergomena Lawrence Tax.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Zimbabwe: secrétaire exécutive de la SADC à l'inauguration de Mnangagwa

Photo: Gaspar Dos Santos

Dans des déclarations aux journalistes angolais, à son arrivée au Zimbabwe pour participer à la cérémonie d’investiture du Président élu, la secrétaire a dit que l'existence de nouveaux visages à la présidence de l'Angola, du Zimbabwe, de l'Afrique du Sud et du Botswana ne fait pas nécessairement de la SADC une région plus démocratique.

« La SADC est déjà un pays démocratique, nous savons que les nouveaux visages apporteront de nouveaux modèles de gouvernance et de nouvelles idées, mais la SADC ne dépend pas seulement des dirigeants, mais aussi des gens et nous espérons que les gens sachent écouter leurs dirigeants pour le bien du développement de notre région", a-t-elle déclaré.

A propos des attentes autour de l'investiture d’Emmerson Mnangagwa, qui a lieu ce dimanche), après ajournements répétés en raison de recours de contentieux électoraux introduits à la justice par l'alliance MDC, la secrétaire exécutive de la SADC s’est dite heureuse.

"Nous sommes heureux parce que la démocratie a gagné et que nous voulons voir un nouveau Zimbabwe, alors nous félicitons le peuple qui a élu un nouveau leader; nous voulons voir des progrès et, surtout, nous félicitons le président élu, qui a permis que la démocratie gagne », a-t-elle ajouté.

Avec le verdict de la Cour constitutionnelle du Zimbabwe, qui a confirmé Emmerson Mnangagwa comme le vainqueur des élections du 30 juillet dernier, le président élu peut alors prendre fonctions ce dimanche matin au Stade national des sports.

Le 10 août dernier (vendredi), le MDC a appelé à la Cour constitutionnelle, évoquant l’ajournement de la cérémonie d’investiture du 12 août.

Cependant, après avoir évalué, la justice du Zimbabwe a confirmé la victoire à la présidentielle de Mnangagwa avec 50,8% des voix.

A moins d'un an, João Lourenço a été investi Président de l'Angola pour remplacer José Eduardo dos Santos, tandis que Cyril Ramaphosa a succédé à Jacob Zuma, en Afrique du Sud, et Mokgweetsi Masisi du Botswana a remplacé Ian Khama.

Ce dimanche, Mnangagwa se prépare à prendre ses fonctions en tant que deuxième président élu du Zimbabwe après Robert Mugabe.

Balises Eleições   Zimbabwe  

Lire aussi