ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

29.08.2018 - mer. : 12'14 - Mise à jour 29.08.2018 - mer. : 12'14

La future loi sur la liberté de religion devrait limiter l'activité pastorale

Huambo - Les chefs religieux de la province de Huambo veulent voir figurer dans la future loi sur la liberté de religion, de croyance et de culte des closes qui pourraient entraver l'exercice de l'activité pastorale à des citoyens sans formation théologique.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Le pasteur Euclide dos Santos de l'Eglise méthodiste

Photo: VALENTINO YEQUENHA

Se confiant mardi à l'Angop, en marge de la réunion du Conseil des ministres, les leaders religieux ont admis que cette mesure contribuerait à la réduction de la prolifération des sectes religieuses dans le pays.

Le pasteur Euclide dos Santos de l'Eglise méthodiste a dit beaucoup de ceux qui se disent berger et diriger les confessions religieuses mais ne les sont pas vraiment donc, ils ne prêchent pas l'évangile de la paix, de la justice sociale et de l'amour du prochain.

L’absence de formation théologique, selon le pasteur Euclides dos Santos, a créé des situations favorables à la rupture familiale raison pour laquelle il s’avère indispensable l’approbation d’une loi réglementant l’exercice pastoral.

Pour sa part, le président de l’Union sud-ouest de l'Angola de l’Église adventiste du 7ème jour, le révérend Manuel Filipe da Silva, le rôle fondamental de l'église est déformé au pays par les pasteurs sans formation.

En conséquence, a-t-il déclaré, les églises n’arrivent pas promouvoir la paix parmi leurs membres, la saine convivialité et le respect de la vie humaine, d’où il faudrait ainsi imposer des limites à l'exercice du sacerdoce.

À son tour, l'évêque de l'église Josafat de la province de Huambo, Yuri Paulino, a déclaré que le ministère pastoral est une vocation qui, à son tour, nécessite la formation théologique, afin de ne pas confondre la société, étant donné que le rôle essentiel de l'église est d’apaiser les esprits, éduquer, sensibiliser la population et cultiver des normes élevées de comportement, de fidélité, d'intégrité et de crainte de Dieu.

Lire aussi
  • 29/08/2018 11:08:04

    Les rois de la région centre-sud présentent leurs préoccupations au Chef de l'Etat

    Huambo (Angola) - Les rois de la région centre-sud ont présenté, mardi, dans la ville de Huambo, chef-lieu de la province du même nom (centre) leurs préoccupations au Président de la République, João Lourenço, souhaitant qu'elles soient résolues en faveur des populations locales.

  • 28/08/2018 19:11:16

    Approbation du Régime Juridique de Protection Sociale Obligatoire

    Humabo (Angola) - Le décret présidentiel qui établit le Régime Juridique d'Attachement et de Contribution de la Protection Civile Obligatoire a reçu l'aval du Conseil des Ministres qui s'est réuni mardi à Huambo, principale ville de la province du même nom (plateau-central), en une session présidée par le Chef de l'Etat angolais, Joáo Lourenço.

  • 28/08/2018 19:07:18

    Un projet de loi pour mettre fin à la prolifération des églises

    Huambo - Le projet de loi sur la liberté de religion, de croyance et de culte, apprécié mardi lors de la 8ème session ordinaire du Conseil des ministres tenue dans la province de Huambo, établit des exigences plus strictes pour la légalisation de l'exercice de l'activité religieuse dans le pays.