ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

29.08.2018 - mer. : 12'14 - Mise à jour 29.08.2018 - mer. : 12'14

La future loi sur la liberté de religion devrait limiter l'activité pastorale

Huambo - Les chefs religieux de la province de Huambo veulent voir figurer dans la future loi sur la liberté de religion, de croyance et de culte des closes qui pourraient entraver l'exercice de l'activité pastorale à des citoyens sans formation théologique.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Le pasteur Euclide dos Santos de l'Eglise méthodiste

Photo: VALENTINO YEQUENHA

Se confiant mardi à l'Angop, en marge de la réunion du Conseil des ministres, les leaders religieux ont admis que cette mesure contribuerait à la réduction de la prolifération des sectes religieuses dans le pays.

Le pasteur Euclide dos Santos de l'Eglise méthodiste a dit beaucoup de ceux qui se disent berger et diriger les confessions religieuses mais ne les sont pas vraiment donc, ils ne prêchent pas l'évangile de la paix, de la justice sociale et de l'amour du prochain.

L’absence de formation théologique, selon le pasteur Euclides dos Santos, a créé des situations favorables à la rupture familiale raison pour laquelle il s’avère indispensable l’approbation d’une loi réglementant l’exercice pastoral.

Pour sa part, le président de l’Union sud-ouest de l'Angola de l’Église adventiste du 7ème jour, le révérend Manuel Filipe da Silva, le rôle fondamental de l'église est déformé au pays par les pasteurs sans formation.

En conséquence, a-t-il déclaré, les églises n’arrivent pas promouvoir la paix parmi leurs membres, la saine convivialité et le respect de la vie humaine, d’où il faudrait ainsi imposer des limites à l'exercice du sacerdoce.

À son tour, l'évêque de l'église Josafat de la province de Huambo, Yuri Paulino, a déclaré que le ministère pastoral est une vocation qui, à son tour, nécessite la formation théologique, afin de ne pas confondre la société, étant donné que le rôle essentiel de l'église est d’apaiser les esprits, éduquer, sensibiliser la population et cultiver des normes élevées de comportement, de fidélité, d'intégrité et de crainte de Dieu.

Lire aussi
  • 08/11/2018 13:16:14

    Approbation du crédit additionnel en faveur de Mecanagro et Sopir

    Luanda - 3 milliards de kwanzas est la valeur de crédit additionnel approuvé par le Président de la République, Joaõ Lourenço, pour permettre le paiement des arriérés de salaire et la contribution due à l’Institut National de Sécurité Sociale de la part des Travailleurs des entreprises Mecanagro et Sopir-Société de Développement des Périmètres Irrigués.

  • 08/11/2018 12:44:57

    La multinationale ENI poursuit ses investissements en Angola

    Luanda - La multinationale du secteur pétrolier ENI va poursuivre ses investissements en Angola, un marché où dans les 12 derniers mois, l’entreprise a enregistré une augmentation de production dans l’ordre de 50 mille barils par jour.

  • 05/11/2018 19:11:13

    Le ministre congolais de la Défense quitte Luanda

    Luanda - Le ministre de la Défense nationale de la République du Congo, Charles Richard Mondjo, a quitté lundi après-midi Luanda, après avoir transmis un message du Président Dennis Sassou Nguesso à son homologue angolais, João Lourenço.

  • 04/11/2018 13:53:31

    La protection d'Okovango prend plus de dynamisme

    Luanda - La protection et la préservation des composantes environnementales de la région d'Okovango, dans la province de Cuando Cubango (sud-est de l'Angola), va connaître un nouveau dynamisme dès à présent, car la Commission d'installation de l'Agence Nationale de la Région d'Okovango (ANAGERO) a assumé ses fonctions mercredi.