ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

22.10.2018 - lun. : 17'03 - Mise à jour 22.10.2018 - lun. : 17'03

Le Parlement devrait surveiller de près les opérations gouvernementales

Luanda - L'Assemblée nationale (AN) doit suivre les opérations financières du gouvernement, au lieu de s'appuyer uniquement sur des informations fournies par le ministère des Finances, a déclaré lundi, le député Joaquim David.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Député Joaquim David

Photo: Angop

En marge d’une formation destinée aux députés, fonctionnaires de l'Assemblée nationale et du ministère des Finances (Minfin), Joaquim David a justifié qu'une surveillance plus étroite des opérations financières aiderait le gouvernement à avoir plus de confiance et de certitude dans les opérations du Trésor.

De même, il a déclaré que ce rôle de surveillant de l’AN aiderait l’Exécutif à garantir que les programmes prévus dans le budget général de l'État font l'objet d'un suivi dynamique.

Selon le parlementaire, bien que le Parlement dispose de moyens pour examiner les comptes de l’État, il a besoin d'un instrument capable de valider ces informations sur des comptes "en temps réel" et d'effectuer un travail de validation trimestrielle.

En dépit de la situation actuelle, l’ancien ministre de l’Industrie a indiqué que le Parlement allait évoluer dans le temps et à la vitesse requise.

Toujours sur la nécessité d'inspecter les opérations financières du Ministère des Fonances, l’économiste et employée de l'Assemblée nationale, Madalena Ferreira, a défendu la nécessité d'existence en plus de ce département ministériel, qui informe des montants perçus pour l'exécution du Budget Général de l’Etat, une entité indépendante qui assurerait également un tel contrôle.

Selon elle, le Ministère des Finances encaisse des fonds, a besoin d'une institution indépendante pour évaluer les informations financières qu’il fournit.

En ce qui concerne la formation sur "l'élaboration d'indicateurs budgétaires", Madalena Ferreira a déclaré qu'elle était utile, compte tenu de l'échange d'expériences et d'informations avec les orateurs étrangers sur leurs réalités.

Balises Polícia   Angola   Parlamento  

Lire aussi
  • 05/02/2019 17:59:16

    Le PR privilégie la coopération avec la RDC

    Luanda - Le Président de la République d’Angola, João Lourenço, a indiqué mardi que la coopération dans les domaines de la sécurité et de l’économie avec la République démocratique du Congo (RDC) était une priorité.

  • 05/02/2019 08:59:12

    L'Ambassadeur angolais souligne la coopération avec l'Italie

    Luanda - L'ambassadeur d'Angola en Italie, Florencio de Almeida, estime que la visite du Président italien dans le pays, du 05 au 07 ce mois-ci, était un signe d'une profonde amitié et consoliderait les liens historiques entre les deux Etats et peuples.

  • 04/02/2019 14:08:44

    Félix Tshisekedi arrive à Luanda mardi

    Luanda - Le Président de la République démocratique du Congo (RDC), Felix Tshisekedi, arrive mardi à Luanda pour une visite officielle et de travail de quelques heures à l'invitation de son homologue angolais, João Lourenço.

  • 01/02/2019 16:17:16

    Vice-président de la République se réunit avec la direction de l'ENAPP

    Luanda - Le vice-président de la République d’Angola, Bornito de Sousa, a tenu une réunion de travail vendredi matin, à Luanda, avec les responsables de l'École nationale d'administration et de politiques publiques (ENAPP) lors d'une visite à cette institution.