ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

25.01.2019 - ven. : 13'28 - Mise à jour 26.01.2019 - sam. : 13'43

L'Angola et la RDC préparent des réunions bilatérales

Kinshasa - L'Angola et la République démocratique du Congo (RDC) réaliseront des "réunions au plus haut niveau" dans les prochains jours afin de tracer l'avenir des relations bilatérales, a annoncé jeudi Kinshasa, le ministre angolais des Relations Extérieures, Manuel Augusto.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Selon le chef de la diplomatie angolaise, qui a participé à la cérémonie d'investiture du nouveau Président congolais, Félix Tshisekedi, la stratégie de l'Angola dans ses relations avec la RDC demeure et est établie. Le pays s'attend à connaître les projections de la nouvelle administration congolaise en la matière.

"Bien sûr, nous devons donner au nouveau président en RDC le temps de formuler des propositions et de nous communiquer ses attentes quant à la poursuite des relations bilatérales", a-t-il déclaré.

S'adressant à la presse angolaise à la suite d'une audience que lui a concédée le nouveau Chef de l'Etat de la RDC à Kinshasa, Manuel Augusto a qualifié la RDC de "pays très important pour la stabilité de notre continent, et en particulier pour les pays de la région".

"Nous allons attendre, nous n'allons pas aller de l'avant avec les faits, mais nous pensons que très bientôt il y aura des réunions au plus haut niveau entre la nouvelle administration de la RDC et l'Exécutif angolais", a indiqué le gouvernant, soulignant que cette attente "a un sens" vu que ce sont des pays voisins.

Peu de temps avant la rencontre avec Tshisekedi, le ministre angolais des Relations Extérieures a également été reçu en audience par l'ancien président Joseph Kabila, qui aurait transmis un message du Chef de l'État angolais, João Lourenço.

Manuel Augusto était à Kinshasa pour représenter le Président João Lourenço à la cérémonie d'investiture de Tshisekedi en tant que cinquième président de la RDC, à la suite des élections générales du 30 décembre 2018.

Selon lui, cette cérémonie "a véritablement marqué l'histoire de la RDC" car c'est la première fois qu'une transition pacifique et politique du pouvoir a lieu dans le pays en environ 60 ans d'indépendance.

Il a également dit que l'Angola suivait "avec le plus grand soin tout ce qui se passe ici" (RDC), raison pour laquelle le pays ne pouvait manquer d'être présent pour témoigner et "réaffirmer notre solidarité avec nos frères de la RDC, notre disponibilité permanente".

Manuel Augusto a affirmé qu'il en avait profité pour exprimer son désir de renforcer les relations bilatérales "notamment dans le domaine économique, qui a déjà une étape franchie, notamment le rôle que le Chemin de fer de Benguela (CFB) a commencé à jouer dans l’écoulement de la production minière de la  RDC par le port de Lobito.

"C'est une coopération qui apportera de nombreux avantages mutuels. Il y a un grand potentiel à exploiter pour le bénéfice des deux pays", a indiqué le gouvernant, citant l’exemple que le commerce informel pratiqué aujourd'hui de part et d'autre de nos frontières peut s'inscrire dans une activité formelle, où les États peuvent rechercher des revenus par le biais des impôts.

L’encadrement de ce commerce informel dans l'activité formelle, a-t-il poursuivi, peut également garantir des revenus aux entrepreneurs des deux pays.

Balises Eleições  

Lire aussi