ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

22.01.2019 - mar. : 18'06 - Mise à jour 22.01.2019 - mar. : 18'10

Le MPLA encourage le gouvernement à redoubler d'efforts pour atténuer les effets de la sécheresse

Ondjiva - Les autorités provinciales de Cunene ont été encouragées mardi par le Commission exécutive du Comité provincial du MPLA à continuer d'intensifier leurs actions pour aider les populations touchées par la sécheresse afin de renverser la situation.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Les encouragements sont exprimés dans une note de la Commission exécutive du Comité provincial du MPLA,  dont copie est parvenu mardi à l’Angop, où elle reconnaît les efforts du gouvernement local pour secourir les populations des six municipalités touchées par la sécheresse, en distribuant de l'eau potable et installant des réservoirs.


Depuis trois mois, il ne pleut pas régulièrement dans la région et, à cause de cette situation, la production agricole est conditionnée et il y a une pénurie d'eau pour la consommation humaine et des animaux, une situation qui a conduit le gouvernement à adopter des mesures préventives.


Afin d’assister 284.780 personnes et 255.240 animaux différents menacés par la sécheresse, un plan d’assistance d'urgence est en préparation, visant l'ouverture de 35 nouveaux puits d'eau et de dessablage des flaques.


En ce qui concerne la faim, le plan inclut l'acquisition de maïs dans les provinces de Huíla et Huambo, afin de garantir le stock de produits alimentaires, car des pénuries alimentaires sont prévues dans les zones rurales.


Toujours dans le domaine de l'agriculture, des semences de millet à cycle court seront achetées en République de Namibie.

La sécheresse à Cunene est un problème cyclique dont la solution finale consiste à construire des canaux ouverts le long des rivières qui entourent la province, afin que les habitants des zones rurales ne dépendent plus uniquement de la pluie pour l'agriculture, la consommation humaine et pour les animaux.


Selon les données du recensement de 2014, à Cunene, 68% des ménages se dédient à l'agriculture et l'élevage.

Lire aussi