ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

22.01.2019 - mar. : 11'01 - Mise à jour 22.01.2019 - mar. : 11'02

Le rééquipement de la FAN parmi les priorités des FAA

Lubango - L'engagement dans la formation et le rééquipement de la Force Aérienne Nationale (FAN), en vue de sa modernisation progressive sont parmi les priorités des Forces Armées Angolaises (FAA), a affirmé lundi, à Lubango, province de Huíla, le chef d?Etat-major général, Egidio de Sousa Santos.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Chef d'état-major général des Forces Armées Angolaises (FAA), António Egídio de Sousa Santos

Photo: Cortesia de Francisco Bernardo/Edições Novembro

Intervenant à l’acte des célébrations du 43e anniversaire de la FAN, Egidio de Sousa Santos a déclaré que le pari permettra de garantir l’opérationnalisation nécessaire des unités militaires, car "le monde d'aujourd'hui est très instable et imprévisible, où les relations entre les États n'obéissent pas toujours aux principes d'égalité, de respect mutuel et de réciprocité des avantages".

Pour cette raison, il a défendu la nécessité d'adopter une attitude de plus en plus responsable dans la planification et l'exécution de programmes de préparation combative et éducative-patriotique, d'exercices et d'entraînement de commandement, dans la maintenance correcte des armes et de la technique, l'élévation de la discipline, organisation, vigilance et préparation au combat.

"Il est crucial de poursuivre le processus de restructuration et de modernisation du secteur, en investissant dans son autonomisation permanente avec des moyens techniques et modernes capables de garantir la défense efficace de l'espace aérien national dans les sous-régions géostratégiques auxquelles appartient l'Angola", a-t-il déclaré.

Il a souligné que le 21 janvier 1976, lors de la création de la FAPA / DA, précurseur de la Force aérienne nationale, traduisait le courage, le sens de l'État et la vision stratégique "extraordinaire" du président António Agostinho Neto sur le contexte géopolitique (à l'époque) caractérisée par la "guerre froide".

Le chef militaire a ajouté que l'émergence de la FAN était étroitement liée à tout processus de transformation survenu au cours des premières années de l'indépendance du pays, afin de renforcer le système de défense et de lui permettre de réagir aux incursions armées de l'étranger et aux poches de déstabilisation internes dans diverses parties du territoire national.

À l'occasion, le ministre de la Défense nationale, Salviano de Jesus Sequeira, a félicité la FAN et souligné l'urgence de rééquiper cette branche des Forces Armées Angolaises.

Il a également appelé la FAN à rester concentré sur la défense et la sauvegarde de l'espace aérien national.

Lire aussi
  • 20/01/2019 16:13:48

    Les FAA s'engagent dans la formation des troupes

    Luanda - L'Armée de l'air nationale souhaite continuer à mettre l'accent sur la formation du personnel, l'organisation et la discipline, visant le processus de rééquipement et modernisation de la branche.

  • 18/01/2019 18:39:58

    Le gouverneur de Huila défend l'installation urgente de tribunaux municipaux

    Lubango - Le gouverneur de la province de Huila, Luís, Luís Manuel da Fonseca Nunes, a défendu vendredi à Lubango l'urgence de la mise en place des tribunaux de Lubango, Matala, Caconda et Quilengues, ainsi que la Cour d'appel de Huila, afin de d'assurer une plus grande rapidité des procédures et d'améliorer le climat d'affaires dans la région.

  • 17/12/2018 16:38:26

    Les FAA rééquiperont des unités visant à lutter contre les maladies endémiques

    Luanda - Les Forces armées angolaises (FAA) vont rééquiper les unités et organiser des structures militaires pour aider les autorités à lutter contre les grandes maladies endémiques, dans le cadre du programme de restructuration et de modernisation en cours, selon le commandant de l'armée Gouveia Sá Miranda.