ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

03.02.2019 - dim. : 17'57 - Mise à jour 03.02.2019 - dim. : 17'57

Les nationalistes appelés à transmettre leurs connaissances techniques et scientifiques

Luanda - Le chef d'état-major des Forces armées angolaises, Egídio de Sousa Santos, a appelé samedi, à Luanda, les nationalistes dotés de connaissances techniques et scientifiques à transmettre leur héritage aux nouvelles générations afin qu’elles puissent apprendre des expériences passées pour envisager l'avenir.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

S'adressant à l'Angop à l'issue d'un débat sur le début de la lutte armée pour la libération nationale, le haut responsable a souligné la nécessité de préserver les valeurs de la mère patrie.


Concernant le 4 février, date du début de la lutte armée pour la libération nationale, Egídio de Sousa Santos a déclaré qu’il s’agissait d’un point de départ ayant abouti à la proclamation de l’indépendance nationale, le 11 novembre 1975.


À son tour, le chef de l'éducation patriotique de la région militaire de l'Est, Raimundo Viliambo, a plaidé vendredi dans la ville de Luena (Moxico) pour le renforcement de la consolidation de la paix et de la réconciliation nationale.


Selon Raimundo Viliambo, ces valeurs constituent un engagement permanent du peuple angolais, car elles sont fondamentales dans le processus de développement socio-économique du pays.


L’officier, qui s’exprimait lors d'une conférence sur "L'importance du 4 février", a souligné que l'esprit patriotique des Angolais devrait se refléter dans leur participation à des actions visant le progrès durable et l'unité.


Le 4 février 1961, un groupe d’Angolais a lancé une attaque contre la prison de São Paulo et ‘‘Casa de Reclusão’’ (une sorte de maison d’arrêt), à Luanda, déclenchant la lutte armée qui a abouti à la proclamation de l’indépendance nationale le 11 novembre 1975.


Cette année, la cérémonie centrale faisant allusion à cette date a lieu dans la province de Cabinda.

Balises Forças Armadas  

Lire aussi
  • 12/03/2018 20:09:32

    Evaluation des conditions sociales des unités militaires

    Cuito - Le ministre de la Défense Nationale, Salviano de Jesus Cerqueira, a évalué lundi à Cuito, principale ville de la province de Bié, les conditions sociales de troupes des Forces Armées Angolaises (FAA) stationnées dans cette région du centre du pays.

  • 26/12/2017 18:39:46

    Plus de cinq cents militaires formés

    Luanda - Les forces armées angolaises (FAA) comptent 550 militaires supplémentaires formés en 2017, dans des institutions d'enseignement supérieur militaires et étrangères, a annoncé mardi dans la capitale angolaise, son chef d'Etat-major général, Geraldo Sachipengo Nunda.

  • 13/12/2017 10:57:25

    Deux nouvelles institutions de formation à la région militaire centre

    Huambo - Deux nouvelles institutions de formation de la région militaire centre ouvriront leurs portes l'année prochaine dans la province de Huambo afin d'élever le niveau de préparation des effectifs militaires du pays.