ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

06.02.2019 - mer. : 10'48 - Mise à jour 06.02.2019 - mer. : 11'04

Norberto Garcia est interrogé ce mercredi

Luanda - L'accusé Norberto Garcia, ancien directeur de l'Unité technique pour l'investissement privé (UTIP), sera interrogé ce mercredi, lors de la 9ème session de jugement de l'"Escroquerie thaïlandaise", qui se déroule dans la 1ère chambre criminelle de la Cour suprême.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Accusé Norberto Garcia, ancien directeur de l'Unité technique pour l'investissement privé (UTIP)

Photo: Angop (Arquivo)

Bien que les accusations du procureur reposent sur l'authenticité du chèque de 50 milliards USD, l'interrogatoire de Norberto Garcia revêt une importance capitale, étant le gestionnaire qui certifiait et autorisait, au moment des faits, les investissements privés en Angola.

C'est également Norberto Garcia (ainsi que les neuf autres accusés) que le Ministère Public accuse de crimes de falsification de documents, d’escroquerie, de fraude, d'association de malfaiteurs et de blanchiment d'argent.

La 9ème audience tenue mardi a été marquée par les divergences entre les avocats, les accusés Arsénio Manuel et André Roy, Sérgio Raimundo, accusant son collègue Carlos Salumbongo d'être en conflit d'intérêts pour défendre les accusés thaïlandais et une femme angolaise qui se trouve sur une trajectoire de collision.

Cette situation a obligé le corps des juges à terminer l'audience plus tôt pour analyser quatre exigences présentées par Sérgio Raimundo.

Il convient de noter le recours à des traducteurs pour des accusés étrangers à temps plein, la notification du responsable du SIC (Service d’investigation Criminelle) de parler de l'authenticité d'une lettre présumée du vice-président, prétendument falsifiée par l'accusée Celeste de Brito, la contestation de l'avocat Carlos Salumbongo pour un conflit d’intérêt, ainsi que l’interrogatoire au fugitif Pierre René par vidéoconférence.

À ce jour, sept accusés ont été interrogés dans l'affaire 001/18, médiatisée sous le terme Escroquerie thaïlandaise.

Balises Política   Tribunal Supremo  

Lire aussi
  • 05/02/2019 12:30:11

    Félix Tshisekedi à Luanda pour sa première visite d'Etat

    Luanda - Le Président de la République démocratique du Congo (RDC), Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, est arrivé ce mardi à Luanda, pour une visite officielle et de travail de quelques heures, marquant le début de son agenda extérieur, depuis son investiture le 24 janvier.

  • 05/02/2019 08:18:06

    Pinda Simão loue le sacrifice des nationalistes

    Uíge - Le gouverneur de la province d'Uíge, Pinda Simão, a salué l'engagement des héros du 4 février, qui ont donné leur vie et ont consenti des sacrifices pour la conquête de l'indépendance nationale.

  • 04/02/2019 14:28:01

    Cabinda: Appel à l'unité des Angolais

    Cabinda - Le ministre de l'Administration du Territoire et de la Réforme de l'État, Adão de Almeida, a appelé les aux Angolais à l?unité et la force pour relever les défis de l'avenir, suivant le courage, la bravoure et la détermination des héros du 4 février 1961.