ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

06.11.2019 - mer. : 17'07 - Mise à jour 06.11.2019 - mer. : 17'07

L'Ordre met des avocats à la disposition de "Zenu"

Luanda - L'Ordre des Avocats d'Angola (OAA) a présenté une liste de plusieurs affiliés disponibles pour défendre l'ancien président du Fonds Souverain d'Angola, José Filomeno dos Santos "Zenu", dans le procès reporté à une qui sera fixée par la Cour suprême.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Palaos de la Justice où fonctionne la Cour suprême

Photo: Francisco Miúdo

Zenu sera jugé pour crimes de blanchiment d'argent et de détournement de fonds, dans une procédure au cours de laquelle sont également accusés l'ancien gouverneur de la Banque nationale d'Angola (BNA), Valter Filipe Duarte da Silva, l'homme d'affaires Jorge Gaudens Pontes Sebastião et l'ancien directeur du Département de gestion des réserves de la BNA, António Samalia Bule Manuel.

Les accusés sont impliqués dans le transfert illégal de 500 millions de dollars américains de la BNA vers un compte ouvert au Crédit Suisse de Londres, en Angleterre.

Selon la Radio Nationale Angola (RNA), qui cite un document de l'OAA, l'institution dirigée par le bâtonnier Luís Paulo Monteiro a laissé au tribunal le critère d’indication de l'avocat.

Récemment, Zenu dos Santos a écrit à la chambre criminelle de la Cour suprême pour demander à l'appareil judiciaire de nommer un défenseur non officiel pour prendre en charge sa défense.

La RNA indique que la Cour a renvoyé la demande à l'OAA afin d’indiquer un avocat, quels que soient les motifs de la demande.

Le procès de Zenu dos Santos, initialement fixé au 25 septembre dernier, a été reporté à la demande de la défense du co-accusé Valter Filipe da Silva.

Balises Angola   Justice   Tribunal Supremo  

Lire aussi