ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

19.11.2019 - mar. : 11'01 - Mise à jour 19.11.2019 - mar. : 14'30

Analyse mardi du Budget général de l'État pour 2020

Luanda - La proposition du Budget général de l'État (OGE, sigle en portugais) pour 2020, qui prévoit des dépenses et des revenus de plus de 15 milliards de Kwanzas, est débattue mardi à l'Assemblée nationale (AN).

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Députés à l'Assemblée Nationale lors de la 2e Session législative de la IV Législature (photo d'archive)

Photo: Clemente dos Santos

La discussion et l'approbation, en généralité, ont lieu au cours de la première séance plénière ordinaire de la 3e session législative de la IVe législature.


La proposition de l’OGE / 2020 prévoit des dépenses et des recettes de 15,8 milliards de kwanzas, 4,5 milliards de plus par rapport au budget d’État de 2019.


Entre autres questions, le budget donne la priorité à l'assainissement budgétaire, avec un accent particulier sur le contrôle de la dette et la relance de l'activité économique.

À l'occasion de la remise au Parlement de ce principal instrument de gestion et d'exécution de la politique gouvernementale, le ministre d'État chargé de la Coordination économique, Manuel Nunes Júnior, a déclaré qu'en 2018, le solde global de liquidation de la dette publique affichait un excédent budgétaire de 2,2% du PIB et, au premier semestre de cette année, a atteint 1,3%.


Pour 2020, il prédit un taux de croissance de 1,2% du PIB, qu'il considère comme le moyen le plus sûr de sortir du «piège de la dette» qui oblige en général le pays à s'endetter pour rembourser ses autres emprunts, suivant la trajectoire de surplus commencé en 2018.

Pour le ministre d'État, il est essentiel d'assurer la croissance économique pour la création d'emplois, la croissance des revenus et le bien-être des populations.


À sont tour, la ministre des Finances, Vera Daves, a déclaré que les recettes et les dépenses totales s'élevant à plus de 15 milliards de kwanzas représentaient un excédent permettant d'éviter une dette future.


Elle a signalé que l'OGE avait comme référence le baril à 55 dollars, afin de compenser la volatilité éventuelle due aux perspectives d'évolution du marché mondial du pétrole.


"Ce n'est pas encore l’OGE souhaité, mais mieux parce qu'il propose d'assurer l'assainissement budgétaire et la croissance économique, dans un environnement de taux d'inflation prévu de 24,3%, essentiellement du aux ajustements de tarifs en cours", a-t-elle dit.


Elle a précisé que 40,7% du montant total du budget de l'Etat est destiné au secteur social, contre les 39,8% du budget actuel.

Balises Économie  

Lire aussi
  • 19/06/2019 18:15:04

    L'Angola préside la session de la conférence du travail

    Luanda - La représentante de l'Angola auprès du Bureau des Nations Unies et d'autres organisations internationales à Genève, Margarida Izata, a présidé mercredi, les travaux du deuxième segment de haut niveau, inséré dans les activités de la 108e session de la Conférence internationale du Travail (CIT).

  • 05/06/2019 18:29:53

    La FAO alloue 15 millions USD à des projets de lutte contre la faim dans le pays

    Luanda - L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a débloqué 15 millions USD cette année pour exécuter des projets visant à éradiquer la faim dans le pays, a informé à Luanda, la représentante de cette organisation internationale en Angola, Gherda Barreto Cajina .

  • 26/05/2019 15:00:27

    La Zone de Libre Echange pourrait mouvoir 1,2 billion de consommateurs

    Luanda - L'entrée en vigueur de la Zone de Libre Echange continentale constitue un instrument fondamental pour l'Afrique et le monde, car ce marché pourrait mouvoir un nombre de 1,2 billion de consommateurs.