ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

26.11.2019 - mar. : 14'52 - Mise à jour 26.11.2019 - mar. : 18'53

L'Angola assume la présidence de l'UNSAC

Luanda - L'Angola a assumé mardi la présidence tournante du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC), pour un mandat allant jusqu'en juillet 2020.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

L'Angolais Téte António (à g.) avec le burundais, lors de la remise et reprise

Photo: Nelson Malamba

Salle qui accueille la réunion ministérielle du Comité Consultatif pour la paix et sécurité en Afrique Centrale

Photo: Nelson Malamba

Après avoir reçu le témoignage du président sortant, le burundais Mabla Kabishi, le secrétaire d'État aux Relations Extérieures de l'Angola, Téte António, a affirmé qu'il prévoyait de nombreux défis pour le mandat de l'Angola.

Il a considéré les conflits existants au sein de la Communauté économique des États d'Afrique centrale (CEEAC) et certains liés au terrorisme et incités par Boko Haram, comme de nouvelles menaces pesant sur la paix et la sécurité dans la région.

Le gouvernant a souligné que l'Angola avait une expérience de gestion post-conflit, très important pour partager avec d'autres États membres de l'UNSAC.

"Nous allons essayer de nous réunir le plus de fois possible pour résoudre certains problèmes, en particulier ceux du lac Tchad", a-t-il précisé.

Le lac Chad est une étendue d'eau située au centre géographique du continent africain. Il est très important économiquement, car il fournit de l'eau à environ 20 millions de personnes dans les quatre pays environnants (Tchad, Cameroun, Niger et Nigéria).

Selon le responsable, cette situation engendre un cycle de conflits entre pêcheurs et agriculteurs, et Boko Haram agit dans la région, obligeant les pêcheurs à payer des droits.

Il y a ensuite la question du climat, que le secrétaire d'État a qualifié de transversale à tous les pays à l'échelle mondiale.

Dans ce contexte, Teté António a estimé que la région de la CEEAC était l’une des plus riches du continent africain et a défendu l’importance de renforcer les conditions pour la paix dans la région.

Jusqu'au vendredi, les débats porteront sur des sujets tels que la paix et la sécurité et l'échange d'expériences entre les participants.

Participent à la 49ème réunion du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC) les représentants de l’Angola, du Burundi, du Cameroun, de la République Centrafricaine (RCA), de la République du Congo, de la République démocratique du Congo (RDC), du Gabon, de la Guinée équatoriale, du Rwanda, de Sao Tomé-et-Principe et du Tchad.

Balises Angola   Cooperação  

Lire aussi
  • 26/11/2019 17:13:55

    Des experts améliorent un projet d'accord pour UNIVISA dans la SADC

    Luanda - Des experts en migration et des avocats d'Angola, du Mozambique et d'Afrique du Sud se réunissent mardi, à Luanda, pour régler le projet d?accord sur la mise en oeuvre du visa unique de tourisme « UNIVISA » pour les pays membres de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC).

  • 26/11/2019 16:22:17

    La présidence angolaise au CPS suscite l'intérêt du Royaume-Uni

    Luanda - Les attentes concernant la présidence angolaise du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (CPS) en décembre ont été au centre d'une audience accordée par l'ambassadeur Francisco da Cruz à Addis Abeba, au Représentant permanent adjoint du Royaume-Uni auprès de l'UA, Jason Grimes.

  • 26/11/2019 16:11:26

    Le PR reçoit une invitation pour le sommet de Londres

    Luanda - Le Président de la République, João Lourenço, a reçu mardi l'invitation du Premier ministre britannique Boris Johnson, pour participer au sommet sur l'investissement en Afrique, qui se tiendra le 20 janvier 2020 à Londres.