ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

31.12.2019 - mar. : 12'43 - Mise à jour 31.12.2019 - mar. : 12'43

En pleine année de crise, le Gouvernement "confronte" les corrompus

Luanda - L'année 2019 a laissé des signes encourageants quant à l'efficacité de la stratégie de lutte contre la corruption, les détournements de fonds et le blanchiment d'argent, phénomènes qui, depuis plusieurs dizaines d'années, ont rendu la société malade et contribué à aggraver la crise économique en Angola.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Photo: Rosario dos Santos

Au cours des 12 derniers mois, les autorités politiques angolaises ont travaillé d'arrache-pied pour décourager le blanchiment d'argent, améliorer la gestion des affaires publiques et mettre fin aux monopoles qui entravent la libre concurrence et "handicapent" l'environnement des affaires.

La lutte contre la corruption a en effet été l'un des thèmes marquants de l'année en cours, qui a vu l'émergence d'un environnement plus favorable à la matérialisation de la justice.

Les données officielles de l'État ne laissent planer aucun doute et, en août, le bureau du procureur avait enregistré 150 cas d'enquête et 80 en instruction préparatoire, tous liés à la corruption et à la mauvaise gestion des fonds publics.

Un autre indicateur, qui reflète la meilleure performance du secteur judiciaire angolais, ce sont les cinq jugements médiatiques, en l’occurrence les fameux procès de "Zé Maria" et de "Massota".

Balises Julgamento  

Lire aussi