ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

09.12.2019 - lun. : 19'00 - Mise à jour 09.12.2019 - lun. : 19'00

L'Armée appelle à l'adéquation des mécanismes de sécurité

Luanda - Face au spectre de l'insécurité que le monde vit actuellement, il est nécessaire que les Etats mettent en place des mécanismes de sécurité adéquats, a estimé lundi à Luanda le Commandant de l'Armée de terre, une des trois branches des Forces Armées Angolaises (FAA).

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Commandant de l'armée Gouveia de Sá Miranda (archive)

Photo: kinda kyungu

Dans une harangue, à l’occasion du 28ème anniversaire de l’Infanterie nationale, célébré le 17 décembre,  le général Gouveia de Sá Miranda a souligné la place que revient à l’Armée de terre dans la stratégie de défense du pays.

Selon le général, cette branche militaire doit avoir une forte capacité de dissuasion, afin de barrer la route à toute action qui tenterait de porter atteinte à l’indépendance nationale, à  la souveraineté,  à l’intégrité territoriale et à la sécurité.

Mettant en relief la formation de cadres, aussi bien dans le pays qu’à l’étranger, et l’amélioration des conditions de soldats,  le Commandant a fait savoir que le 28ème anniversaire de l’Infanterie était célébré au moment où des reformes profondes sont opérées au sein des FAA.

Ces reformes consistent à doter les FAA des moyens techniques nécessaires à la défense des intérêts du pays, a-t-il précisé.

A cette occasion, le général a exhorté les soldats à s’acquitter de leurs tâches programmées,  dans la discipline et dans l’unité.

Instituée en 1991, l’Armée de terre est le fruit des Accords de Paix signés à Bicesse (Portugal), le 31 mai de la même année, par le Gouvernement et l’UNITA, alors rébellion armée, actuellement principal Parti de l’opposition.

Balises Angola   Armée   FAA  

Lire aussi