ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

25.04.2019 - jeu. : 18'10 - Mise à jour 25.04.2019 - jeu. : 18'10

Les Bureaux du Procureur Général de la République d'Angola et du Portugal mettent à jour leur coopération

Luanda - Le procureur général de la République, Hélder Pitta Grós, a affirmé jeudi à Luanda qu'il profiterait de la présence en Angola de son homologue portugaise, Lucília Gago, pour mettre à jour les relations de coopération dans le domaine pénal.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

La Procureure générale de la République portugaise, Lucília Gago, lors d'une réunion de courtoisie au Ministère de la Justice

Photo: Joaquina Bento

Procureur général de la République, Helder Pitta Grós

Photo: Joaquina Bento

Selon le procureur général de la République, qui s’adressait à la presse à l'issue de la visite de la magistrate portugaise au ministère de la Justice, le renforcement et l'actualisation de la coopération en matière pénale visent à répondre à la nouvelle dynamique du secteur de la justice.

"La présence de la procureure portugaise n'entraînera pas de profonds changements, mais l'actualisation de la coopération, dont les relations sont anciennes et basée sur l'échange d'expériences et la formation de cadres", a-t-il souligné.

La réforme de la justice et du droit a débuté en 2012 et au fil des ans, elle a produit plusieurs propositions de textes légaux concernant l'organisation et le fonctionnement des tribunaux ordinaires, la révision du Code civil, le Code pénal (déjà approuvé), le Code de procédure pénale et le code de procédure civile.

En ce qui concerne le code pénal, approuvé cette année par l'Assemblée nationale, le secrétaire d'État à la Justice, Orlando Fernandes, a déclaré que l'approbation du texte juridique comptait sur la participation, dans la discussion technique, d'experts du Bureau du Procureur Général de la République angolais.

Il a dit  que la même chose se produit actuellement avec le Code de procédure pénale, toujours en discussion au Parlement, qui compte sur la collaboration du ministère de la Justice et du Ministère Public.

Selon lui, il existe un engagement entre le ministère de la Justice et le Bureau du procureur général de la République en matière de transparence, de loyauté et de rigueur, car la justice est un "édifice permanent dans lequel chacun place sa brique".

En Angola, depuis mercredi 24, la procureure générale de la République du Portugal a déjà visité l’Institut national des études judiciaires (INEJ), les cours supérieures (Suprême, Constitutionnelle et des Comptes), le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, outre la réunion avec des magistrats judiciaires et du Ministère Public.

Balises PGR   Política  

Lire aussi