ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

11.06.2019 - mar. : 14'53 - Mise à jour 11.06.2019 - mar. : 14'57

Un juge sud-africain défend un secteur de la justice fort

Luanda - Le président des Juridictions constitutionnelles d'Afrique, le Sud-africain Mogoeng Mogoeng, a défendu mardi à Luanda la nécessité d'un secteur judiciaire de plus en plus fort dans le continent pour éviter les manipulations du pouvoir politique et de l'argent.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Mogoeng Mogoeng - Le président des Juridictions constitutionnelles d'Afrique

Photo: Rosario dos Santos

Pour Mogoeng Mogoeng, qui s’est adressé à la presse à la fin d’une audience que lui a accordée le chef de l’État angolais, João Lourenço, le secteur va travailler pour éviter la corruption et le favoritisme.

Selon le magistrat, l'idée est que la justice et le constitutionnalisme soient servis sur un pied d'égalité à tous.
À son avis, les deux organes importants des États africains (exécutif et législatif) devraient prendre conscience du rôle crucial du pouvoir judiciaire et de son statut, dans le cadre de la séparation des pouvoirs, visant son indépendance totale.

La délégation conduite par Mogoeng Mogoeng participe à Luanda au cinquième Congrès des juridictions constitutionnelles de l'Afrique (CJCA).

Outre le magistrat sud-africain, la délégation comprenait les présidents des juridictions constitutionnelles du Burkina Faso, Kambou Kassoum, du Zimbabwe, Luke Malaba, du Maroc, Said Ihrai, de Madagascar, Jean Rakotoarisoa, de la République Centrafricaine, Danielle Darlan, et des Seychelles, Mathilda Twomey.

Balises Justice  

Lire aussi
  • 10/06/2019 18:27:54

    Près de 12.000 détenus ont dépassé leur délai de détention provisoire

    Luanda - Au moins 11.900 prisonniers, actuellement dans les prisons du pays, ont déjà dépassé leur temps de détention provisoire, alors que les unités pénitentiaires comptent au total 25.990 prisonniers.

  • 29/05/2019 16:30:11

    La justice avance vers un nouveau jugement médiatique

    Luanda - L'ancien ministre des Transports, Augusto da Silva Tomás, sera la deuxième personnalité politique de poids jugée par les tribunaux angolais, depuis l'entrée en fonction du gouvernement issu des élections générales de 2017.

  • 02/05/2019 18:22:07

    La plus profonde reforme de la justice en Angola

    Mbanza Kongo (Angola) - La reforme en cours dans le secteur de la Justice en Angola est la plus profonde opérée dans ce pays depuis l?indépendance nationale (en 1975), dans l?organisation du pouvoir judiciaire de l'Etat, notamment des tribunaux rattachés à cette juridiction.