ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

30.07.2019 - mar. : 16'42 - Mise à jour 30.07.2019 - mar. : 16'42

Affaire CNC: Douze ans requis contre Augusto Tomás

Luanda - Le ministère public a sollicité mardi, à Luanda, une peine de 12 ans de prison à l'égard de l'ancien ministre des Transports, Augusto Tomás, pour de détournement de fonds.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Photo: Alberto Juliao

L’ancien dirigeant est accusé de détournement de fonds, de blanchiment d’argent, d’association de malfaiteurs, entre autres crimes, dans l’affaire du Conseil national des chargeurs (CNC).
 

Sur le banc des accusés figurent aussi l'ancien directeur général du CNC, Manuel António Paulo ainsi que les anciens directeurs adjoints, Isabel Bragança, Rui Manuel Moita et Eurico Pereira da Silva.
 

Ils sont accusés de stratagèmes frauduleux visant à détourner des fonds publics afin de tirer profit de leurs sociétés et de certaines entités privées.
 

Le montant détourné est estimé à plus d'un milliard de kwanzas, 40 millions de dollars et 13 millions d'euros du CNC.

Balises Julgamento  

Lire aussi
  • 29/05/2019 16:30:11

    La justice avance vers un nouveau jugement médiatique

    Luanda - L'ancien ministre des Transports, Augusto da Silva Tomás, sera la deuxième personnalité politique de poids jugée par les tribunaux angolais, depuis l'entrée en fonction du gouvernement issu des élections générales de 2017.

  • 28/05/2019 11:43:27

    Le jugement d'Augusto Tomás débute ce vendredi

    Luanda - Le procès de l'ancien ministre des Transports, Augusto da Silva Tomás, accusé de détournement de fonds, d'infraction aux règles d'exécution du budget et d'abus de pouvoir, débute vendredi prochain, dans la chambre criminelle de la Cour suprême.

  • 23/01/2019 16:18:14

    La Cour suprême envoie une lettre rogatoire à la banque philippine

    Luanda - La Cour suprême (TS) envoie une lettre rogatoire à la Banque centrale des Philippines pour vérifier l'authenticité du chèque de 50 milliards de dollars émis au nom du Thaïlandais Raveeroj Ritchoteanan, accusé de tromper l'Etat angolais.