ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

14.08.2019 - mer. : 17'48 - Mise à jour 14.08.2019 - mer. : 19'06

Les chefs d'Etat angolais et Botswanais se réunissent à Luanda

Luanda - Le président de la République d'Angola, João Lourenço et son homologue du Botswana, Makgweetsi Masisi se sont réunis mercredi, à Luanda, dans le cadre des consultations bilatérales.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Président de la République, João Lourenço, se réunit avec son homologue botswanais, Mokgweetsi Masisi

Photo: Pedro Parente

Président de la République, João Lourenço, se réunit avec son homologue botswanais, Mokgweetsi Masisi

Photo: Pedro Parente

Président de la République, João Lourenço, se réunit avec son homologue botswanais, Mokgweetsi Masisi

Photo: Pedro Parente

Président de la République, João Lourenço, se réunit avec son homologue botswanais, Mokgweetsi Masisi

Photo: Pedro Parente

Président de la République, João Lourenço, se réunit avec son homologue botswanais, Mokgweetsi Masisi

Photo: Pedro Parente

En visite de travail de deux jours à Luanda, Masisi conduit une délégation composée des ministres de la Défense, des Affaires étrangères, de l’Environnement et des hauts fonctionnaires du gouvernement botswanais.

Luanda et Gaborone, dont les relations diplomatiques remontent en 1975, ont signé, en février 2006, un Accord de coopération général.

Membres de la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (SADC), les deux Etats sont également engagés dans le projet touristique transfrontalier «Okavango/ Zambèze ».

Ce projet d’écotourisme sera mis en œuvre sur une extension totale de 278.000 kms carrés des portions des territoires, non seulement angolais et botswanais, mais aussi namibien, zambien et zimbabwéen.

La préservation et gestion partagées des ressources naturelles sont aussi des objectifs de ce projet d’écotourisme, auquel l’Angola a cédé une portion de 87.000 kms carrés de son territoire, soit deuxième portion la plus grande,  derrière celle mise à disposition par la Zambie, estimée à 97.000 kms carrés.

L’Angola et le Botswana cherchent à consolider les bases dans le but de former une Zone de Libre Echange.

Outre l’Angola et le Botswana, la SADC regroupe en son sein l’Afrique du Sud, la Namibie, la Tanzanie, la République démocratique du Congo (RDC), la Zambie, les Comores, l’Île Maurice, le Malawi, le Lesotho, le Madagascar, le Mozambique et le Zimbabwe.

Balises Política  

Lire aussi