ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

19.10.2019 - sam. : 14'56 - Mise à jour 19.10.2019 - sam. : 14'56

Bié augmente la distribution d'eau potable

Cuito - Un système de collecte, de traitement et de distribution d'eau destiné à 5 000 familles de la ville de Cuito, dans la province de Bié, a été inauguré samedi par le Président de la République, João Lourenço.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Nouveau système d'approvisionnement en eau

Photo: Francisco Miúdo

L'équipement social, construit à partir de la rivière Cuquema, pompera 648 mètres cubes / heure.

L'infrastructure dispose d'un système de levage d'eau brute entre le captage et la station d'épuration, d'un réservoir de quatre mille mètres cubes, d'un réseau de distribution d'environ 80 kilomètres, entre autres.

Le projet qui a coûté 39 millions 226 mille 415 dollars, résultant d’une ligne de crédit de la Chine, approvisionnera en eau les quartiers Tchissindo, Piloto, Caluapanda, Militar, Azul I e Dois, Santo António, Catemo et autres,

Joao Lourenço, accompagné de la première dame, Ana Dias Lourenço, et de ministres de divers secteurs, a visité tous les compartiments du projet et reçu des informations du secrétaire d'État à l'Eau, Lucrécio da Costa, sur les valences de l'investissement.

S’adressant à la presse, Lucrécio da Costa a indiqué que le projet, dont les travaux ont commencé en 2016, a porté à 16 000 le nombre de familles utilisant l'eau potable à Cuito.

Il a informé que d'ici 2020, 10 000 nouvelles connexions seront établies afin de continuer à améliorer les conditions de vie des populations.

Le secrétaire a également évoqué les travaux à un stade avancé du laboratoire de contrôle de la qualité de l'eau, qui sera opérationnel en décembre de cette année.

Toujours l’année prochaine, il est prévu de renforcer l’assistance technique fournie à l’Entreprise d’eau et d’assainissement de Bié afin d’assurer une étude sur les besoins en eau de la région et de définir des stratégies permettant au moins 60 000 connexions à domicile d'ici 2025.

Avec une population estimée à 424 169 habitants, principalement des paysans, la ville de Cuito, capitale de la province de Bié, était alimentée par un système capable de pomper 7 000 mètres cubes par jour.

Le Président de la République accomplit ce samedi le dernier jour de sa visite de travail dans la province de Bié, commencée vendredi, pour se familiariser avec la situation socio-économique et trouver des solutions aux problèmes de la population.

En accomplissement de l'agenda de sa visite, l'homme d'État a inauguré vendredi l'hôpital régional Cuemba et rouvert l'aéroport Joaquim Kapango, dans la ville de Cuito.

Il a également été informé de l'avancement des travaux de l'hôpital provincial de Bié, déjà construit à environ 70%.

Balises Política   Água  

Lire aussi
  • 19/10/2019 14:01:16

    L'Angola échange d'expériences sur la justice à Marrakech

    Luanda - Le partage d'expériences et l'uniformisation de meilleures pratiques dans le secteur de la Justice seront au centre de la participation du ministre angolais du secteur, Francisco Queiroz, à la deuxième édition de la Conférence internationale de Marrakech (Maroc) sur la question qui se tiendra les 21 et 22 octobre.

  • 19/10/2019 12:23:36

    Le Chef de l'Etat rend hommage aux martyrs de la résistance de Cuito

    Cuito - Le Président de la République, João Lourenço, a rendu, samedi, hommage aux quelque sept mille martyrs de la résistance de Cuito (Bié), inhumés dans le Cimetière Monument.

  • 18/10/2019 18:11:37

    Réouverture de l'Aéroport "Joaquim Kapango"

    Cuito (Angola) - L'Aéroport "Joaquim Kapango", situé dans la ville de Cuito, et dont les installations étaient en réfection depuis 24 mois, a été rouvert vendredi par le chef de l'Etat angolais, João Lourenço.